La politique de la ville par Serge Perottino

La métropole Aix-Marseille Provence est une entité territoriale totalement novatrice puisque elle est issue de la fusion de six intercommunalités existant toutes avec des caractéristiques différentes. Ce concept est en cours de processus puisqu’il a débuté en 2016. Serge Perottino nous explique le fonctionnement de ce plan d’action et ses impacts sur nos villes.

La politique de la ville par Serge Perottino

La politique de la ville

Elle définit la politique qui est mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines. En effet, ces zones sont en difficulté et il s’agit de réduire les inégalités entre les territoires. Ce plan a émergé en France, il y a environ trente ans. Cela est apparu quand le « problème des banlieues » apparaissait, nous explique Serge Perottino. Il regroupe l’ensemble des actions de l’État Français. Il a pour but de dynamiser les quartiers « sensibles ». Les mesures sont en faveur des logements, de l’emploi ou encore de la sécurité.

Le projet Métropole d’Aix-Marseille

Le projet Métropole est né pour faciliter la connexion entre les 6 différentes collectivités présentes autour de la ville de Marseille pour les regrouper en une seule personnalité juridique qui dispose de la seule assemblée délibérante. Pour les élus, c’est une situation inédite, il va donc falloir l’expérimenter. Pourtant ce n’est pas la première à avoir voulu se regrouper avec d’autres villes proches. Notamment, la Métropole Nice Côte d’Azur (49 communes) créée en 2012. Puis par la suite, 10 autres ont suivi en 2015. Elles ont été constituées sur la base d’un critère démographique. Leur population au centre-ville a dépassé 400 000 habitants. Elles ont donc pu rester sur le même territoire, nous apprend Serge Perottino.

La politique de la ville par Serge Perottino

Les changements pour l’avenir

Les grandes lignes de cette politique relevant exclusivement de la Métropole toucheront au développement économique et d’organisation des espaces économiques et opérations métropolitaines, de cohérence territoriale, de transports et de mobilité, de voirie, d’habitat, développement urbain, d’assainissement et d’eau pluviale, du marché d’intérêt national, du plan d’ensemble de gestion des déchets, de l’environnement, de l’énergie, du climat, des programmes de soutien et d’aides aux établissements d’enseignement supérieur et aux programmes de recherche, la concession de la distribution publique d’électricité et de gaz, des réseaux de chaleur ou de froid urbains et l’élaboration du projet métropolitain.

À savoir

La politique de la ville Aix-Marseille se fixe une période de janvier 2016 à janvier 2020 pour organiser progressivement les changements du fait du rattachement à la Métropole.

Serge Perottino