Immobilier à haut rendement : qu’est-ce que c’est ?

L’immobilier à haut rendement désigne des biens spécifiques dont la rentabilité est très intéressante. Ce sont des biens capables de vous faire vivre de l’immobilier dans un avenir immédiat. Peu de personnes sont à la recherche de ces biens et vous comprendrez pourquoi. En France, le rendement locatif moyen est estimé à 5,9 %, difficile de croire que l’on peut trouver mieux. Pourtant, l’immobilier à haut rendement est une méthode d’investissement qui peut faire partie de votre stratégie patrimoniale dès aujourd’hui sans limitation. Cet article est dédié à la présentation de ce type d’investissement immobilier.

Qu’est-ce que l’immobilier à haut rendement ?

 Tout d’abord, commençons par définir ce qu’est le haut rendement. L’immobilier à haut rendement correspond à une catégorie de biens dont la rentabilité brute est supérieure ou égale à 10 %. Difficile d’y croire dans un milieu où l’on est habitué à des taux nettement plus bas. Mais cela existe réellement.

Les deux principales composantes

Pour comprendre pourquoi nous parlons de haut rendement, vous devez cerner deux notions que les investisseurs immobiliers évoquent sans cesse : l’autofinancement et le cashflow.

L’autofinancement : le bien dont la mensualité du crédit immobilier qui y est associée est financée par le loyer versé par le locataire.

Le cashflow : au-delà de l’autofinancement (après déduction des charges et de la fiscalité) il reste un excédent.

Cet excédent est ce qui porte le nom de cashflow (flux de trésorerie, en français). Il traduit un résultat positif que l’on peut estimer comme bon pour l’ensemble.

Robert Kiyosaki, célèbre auteur de notre époque, décrit en détail le concept du cashflow dans son livre Père Riche, Père Pauvre.

À qui l’immobilier à haut rendement est-il destiné ?

Eh bien, une question qui risque de surgir maintenant que vous savez ce qu’est un immobilier à haut rendement est : à qui ce type d’investissement profite-t-il ?Nous sommes habitués à entendre dire que tout le monde peut investir dans l’immobilier. Mais un investissement immobilier nécessite du financement, un financement que la banque n’accorde que sous des conditions strictes.

Pour investir dans l’immobilier, qui plus est l’immobilier à haut rendement, vous devez être stable. Seule votre stabilité sociale et professionnelle vous permettra d’obtenir un prêt bancaire. Cela implique parfois d’être en CDI, de disposer d’une épargne suffisante, de ne pas recourir au crédit à la consommation et de fournir des preuves de trois mois de comptes propres. Par compte propre, il faut comprendre que vous ne devez pas être à découvert ni avoir des dépenses excessives. Si vous êtes entrepreneur, vous devez plutôt fournir trois bilans.

Les avantages de l’immobilier à haut rendement

L’investisseur qui veut se lancer dans l’immobilier à haut rendement doit savoir qu’il n’aura d’autre choix qu’un achat dans l’ancien. Eh oui, vous serez cet homme qui rénovera le parc abandonné. Rassurez-vous, les avantages sont là :

  • Remettre à neuf le neuf c’est créer de la valeur ;
  • Vous êtes naturellement bien placé sur le marché locatif ;
  • Vos locataires sont enthousiastes à l’idée d’aménager un nouveau logement, sain et au goût du jour ;
  • Vous faites face à peu de concurrence sur des biens avec travaux.

La rentabilité des logements à haut rendement est une donnée suffisante pour motiver quiconque à s’y aventurer, à condition d’en avoir les moyens.