Quelle technique appliquer pour tailler un arbre ?

La taille d’un arbre est une opération qui nécessite une bonne préparation. D’ailleurs, vous devez faire attention à bien choisir la méthode à appliquer pour obtenir un meilleur résultat. Il vaut mieux aussi vous tourner vers un professionnel dans le domaine pour éviter le moindre souci. En tout cas, vous avez le choix entre les différentes méthodes suivantes.

La taille de formation

Ce type d’opération est principalement conseillé sur un arbuste ainsi qu’un jeune arbre que vous venez de planter dans le jardin. L’objectif est de garantir l’enracinement du végétal ainsi que sa croissance. De cette manière, il ne causera aucun souci pendant la période de pousse. Il faut faire attention à ne pas toucher les branches charpentières pendant la réalisation de l’opération.

La taille de fructification

La fructification se fait en principe sur un arbre fruitier. Vous devriez obtenir des fruits de meilleure qualité en optant pour ce type d’opération. Il est important de suivre régulièrement l’état du végétal tous les ans. Vous pouvez avoir du mal à réhabiliter la végétation si vous n’intervenez pas de temps en temps. Il est important de maitriser les rejets ainsi que les bourgeons à chaque intervention. Vous éviterez le moindre souci en vous fiant à un spécialiste.

La taille de rajeunissement

Vous pouvez programmer cet entretien tous les 7 à 8 ans si vous avez un arbuste en bonne santé. Cela peut en outre se faire tous les 2 ans si l’espèce dont vous disposez est assez fragile. Le plus important est de rabattre les tiges principales qui se trouvent à 40 cm du sol. Dans tous les cas, il est plus judicieux de contacter un spécialiste en élagage comme cet artisan élagueur dans le Nord pour tailler votre végétal comme il se doit.

La taille de réhabilitation

Vous êtes surement au courant du fait qu’un arbre peut subir un stress dans certaines situations. Cela peut finir par entrainer sa mort si vous n’intervenez pas comme il se doit. Notez que vous n’aurez qu’à réaliser une taille de réhabilitation pour reprendre la main sur le végétal. Un spécialiste dans le domaine ne devrait avoir aucun mal à éliminer la cime qui peut vous causer du souci.

La taille douce

Ici, l’intervention se base sur le contrôle du développement de votre arbre. L’opération peut se faire de manière régulière. Vous devez à tout prix solliciter un élagueur professionnel pour assurer l’entretien du végétal. L’intervention consiste à agir sur le volume. Il est important de laisser le nombre idéal de bourgeons pour assurer la bonne pousse du végétal. Ainsi, il faut vous assurer que les branches que vous allez couper ont plus de 5 cm de diamètre.

La taille sévère

Cette dernière option est souvent appliquée quand la situation devient de plus en plus difficile à contrôler. En effet, le taillage consiste à éliminer une importante partie de l’arbre. Vous arriverez ainsi à réduire la prise au vent si vous avez un végétal trop exposé dans le jardin. Vous pouvez parfaitement vous occuper des branches de 15 cm de diamètre. Il faut noter que l’entretien permet de garder la structure malgré la baisse de volume.