Quelles sont les mesures de sécurité à prendre de procéder à l’élagage d’un arbre?

En plantant des arbres dans notre jardin, nous sommes contraints de procéder à leur élagage. Cette opération consiste à éliminer les branches inutiles d’un arbre afin de contrôler son expansion. L’élagage peut également être entrepris pour des raisons esthétiques. Mais peu importe les raisons qui nous poussent à l’effectuer, il est à noter qu’élaguer un arbre peut nous exposer à de nombreux risques (ex. : blessures graves, chutes en hauteur, électrocution, etc.). Pour éviter les préjudices, des mesures de sécurité devront donc être prises avant d’appréhender la moindre chose. Nous en parlons dans cet article.

Les précautions prises par l’élagueur pour garantir sa sécurité

La plupart de son temps, l’élagueur effectue des travaux en hauteur. Pour préserver sa sécurité, il doit donc se servir des équipements adéquats lors de ces différentes interventions. Plus précisément, l’élagueur doit porter un équipement de protection individuelle ou EPI lorsqu’il est sur le chantier. À titre indicatif, un EPI se compose entre autres d’un casque de sécurité muni d’une visière, de protections auditives, de gants et de vêtement anti-coupure, des bottes de sécurité à dents, une ceinture d’élagage ainsi qu’un harnais d’élagage. L’utilisation de ces différents équipements permet de limiter les risques potentiellement mortels liés à l’exécution des travaux. En effet, l’opérateur peut gravement se blesser à la suite d’une mauvaise manipulation des outils de coupe tranchants comme la tronçonneuse. Il peut aussi faire une chute en hauteur si la branche sur laquelle il se tient se casse ou si elle est glissante.

Les précautions à prendre pour protéger les éléments environnant le chantier d’élagage

Sa sécurité n’est pas la seule préoccupation de l’élagueur. Avant d’entamer les travaux, il est également tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger les éléments à proximité de l’arbre à élaguer. À ce titre, il définira au préalable un périmètre de sécurité dans lequel son client pourra placer temporairement ses biens (ex. : voiture, pots de fleurs, meubles de jardin, etc.). Ceci étant fait afin d’éviter les dommages que pourraient entrainer la chute des branches. Quant aux éléments inamovibles (ex. : infrastructures hors-sol ou enterrées), il prendra le soin de les recouvrir d’une bâche pour éviter les impacts des branches. Si ces dernières sont trop imposantes, l’élagueur se servira d’un jeu de cordage pour les guider et les ralentir dans leur chute.

En outre, une bonne organisation des opérations peut permettre d’assurer la sécurité du chantier. Pour cela, l’élagueur peut tailler l’arbre de bas en haut. Pour amoindrir l’impact des grosses branches, un système de rétention sera utilisé. Si l’arbre à élaguer est grand, l’utilisation d’engins spécifiques comme la grue ou la nacelle peut s’avérer nécessaire. 

Les précautions à prendre pour préserver la sécurité des passants 

Un professionnel expérimenté comme cet artisan élagueur dans le Doubs est souvent amené à élaguer des arbres qui bordent la voie publique. La chute des branches peut toutefois occasionner des gênes pour les usagers de la route (ex. : piétons, voituriers). Une telle situation met d’ailleurs en péril leur sécurité. Pour éviter les accidents, des mesures devront être prises avant l’exécution des travaux. Pour l’élagage des arbres planté au bord d’une voie publique, l’élagueur est tenu de délimiter au préalable la zone à risque. Concrètement, il devra mettre en place des cordes de sécurité et des clôtures temporaires autour du chantier. Il devra également installer des panneaux de signalisation pour avertir les passants du danger. Si le chantier d’élagage prend une plus grande ampleur, une déviation devra être prévue pour minimiser les accidents.