Zoom sur les différentes techniques d’abattage d’arbre

On abat un arbre pour différentes raisons. Parfois, sa présence peut mettre en péril la sécurité des personnes et des biens à ses alentours. Parfois encore, son abattage répond à un besoin d’exploiter le terrain sur lequel il est planté. Dans tous les cas, cette opération doit se faire dans le respect de certaines règles. Comme il s’agit d’une pratique dangereuse et délicate, il est d’ailleurs conseillé de contacter un professionnel du domaine pour sa mise en œuvre. Il est à noter que l’abattage d’arbre peut se faire de deux manières. Nous allons justement aborder ces différentes techniques. Découvrez !

La méthode d’abattage d’arbre classique

Il s’agit de la technique conventionnelle. Les élagueurs professionnels y ont recours lorsqu’ils ont la possibilité de mettre à terre un arbre dans son intégralité. Ils optent également pour cette technique quand il y a assez d’espace pour recevoir la chute du végétal.

La technique d’abattage d’arbre classique comprend plusieurs étapes qu’il faudra respecter scrupuleusement. Ceci étant fait pour éviter les accidents.

La première étape consiste à déterminer la direction de la chute de l’arbre. Le calcul de cette dernière devra se faire en tenant compte de plusieurs paramètres. En l’occurrence, il s’agit du sens du vent, de son intensité, des spécificités de l’arbre (hauteur, diamètre, position, forme, etc.) et de l’inclinaison du terrain. Une fois la direction de la chute terminée, les branches hautes de l’arbre en question seront élaguées. On procèdera également au débroussaillage et au nettoyage de la zone, car les débris peuvent faire dévier le tronc dans sa chute.

Vient ensuite la réalisation des différentes entailles d’abattage. Une entaille de direction de 90 ° sera effectuée pour diriger la chute de l’arbre. Il doit avoir une profondeur d’au moins 20 % du diamètre tronc de l’arbre. Plus précisément, il faudra scier une portion triangulaire du côté où ce dernier est censé tomber. Les travaux se poursuivent avec la réalisation du trait d’abattage. Il s’agit de scier horizontalement le tronc du côté opposé de l’entaille de direction. Néanmoins, on laissera 3 à 5 centimètres intacts en guise de charnière. Sans retirer la tronçonneuse du tronc de l’arbre, des cales seront insérées dans le trait d’abattage.

Pour faire tomber l’arbre, il suffit de tronçonner le tronc. Pour qu’il tombe dans la bonne direction, on peut accompagner sa chute à l’aide d’une corde. Il faudra surtout veiller à ce que l’entaille de direction soit bien oblique. Il est donc préférable de faire appel à cette entreprise d’abattage d’arbre dans le 44 pour effectuer cette tâche.

La technique d’abattage d’arbre par démontage

Les élagueurs professionnels ont recours à cette méthode lorsqu’un abattage d’arbre classique n’est pas envisageable. L’abattage par démontage implique la suppression de toute ou d’une partie de la couronne de l’arbre. Ce dernier sera alors découpé en billots. C’est la technique à privilégier dans le cas où il est impossible de l’abattre en entier soit parce qu’il est trop imposant, soit parce que la zone d’impact n’est pas assez spacieuse pour recevoir sa chute. En outre, les élagueurs utilisent cette technique lorsque des fils électriques ou téléphoniques se retrouvent entre les branches de l’arbre. Enfin, cette technique leur permet d’avoir un meilleur contrôle de la chute de l’arbre, surtout s’il se trouve sur une pente.

Quant à sa mise en œuvre, l’abattage par démontage commence par une préparation du chantier. Cela passe par l’évaluation de l’état de santé du végétal et les précautions nécessaires pour éviter les accidents.

Pour poursuivre, les professionnels installent un système de rétention composé de poulies et de cordes. Ce qui leur permet d’acheminer les billots délicatement vers le sol. Un opérateur devra donc se charger de cette tâche. Un autre opérateur devra néanmoins rester au sol pour préparer le matériel indispensable à l’abattage de l’arbre. IL s’agit notamment du cylindre de friction, des cordes de tractions et de guidage.

Ce n’est qu’après l’installation de ce système qu’on entamera le démontage de l’arbre. Les élagueurs professionnels éliminent les branches inférieures en premier. Ils procèdent ensuite à l’ébranchage de l’arbre. Enfin, ils le découpent en billots et se servent du système de rétention pour les amener au sol.