Comment survivre dans le désert Libyque : le guide de survie

Ce n’est pas vraiment un scoop de vous dire que les environnements désertiques ne sont pas toujours les endroits les plus hospitaliers sur Terre. Si nous ne voulons pas que vous vous égariez dans le désert Libyque, nous ne voulons pas non plus vous décourager de voir tout ce que le monde a à offrir et de sortir un peu des sentiers battus.

Au cas où vous vous retrouveriez bloqué, voici quelques conseils essentiels pour survivre dans le désert.

Quelques conseils essentiels avant d’aller dans le désert Libyque

Tout est dans la planification

Ne partez pas en vadrouille sans but, sinon vous risquez de vous retrouver au milieu de nulle part. Planifiez quand et où vous allez, comment vous allez y aller et en revenir, où vous allez rester et faites-le dans les moindres détails. L’attrait de l’aventure réside en partie dans le fait de ne pas avoir de plan, mais le désert Libyque n’est vraiment pas un endroit où vous voulez vous perdre.

Prenez le bon matériel de survie

Avec un peu de chance, vous n’en aurez pas besoin, mais emportez du matériel de survie, au cas où. Vous en aurez besoin :

  • Une trousse de premiers secours
  • Un couteau ou un multi-outil
  • Des comprimés de purification de l’eau
  • Une boussole (vous ne pouvez pas compter sur le GPS dans le désert)
  • Une sorte d’écharpe, de bandana ou de masque à poussière en cas de tempête de sable
  • De quoi allumer un feu
  • Un moyen d’éclairage, tel qu’une lampe frontale ou une lanterne.

Dites aux gens où vous allez

Une fois que vous avez fait vos plans, assurez-vous que les gens les connaissent. Dites-leur où vous prévoyez d’être et quand, afin qu’ils puissent savoir où vous devez être. Si vous ne vous présentez pas, quelqu’un peut commencer à faire quelque chose. Vous ne pourrez pas compter sur le GPS ou le signal des téléphones portables dans le désert, alors ne supposez pas que vous pourrez appeler si vous vous perdez.

Restez couvert, même dans le désert Libyque

Être exposé à la lumière directe du soleil dans le désert ne va pas se terminer très bien, à moins que vous ne fassiez quelque chose pour y remédier. Ayez toujours un chapeau avec vous pour vous protéger du soleil, de préférence un chapeau à large bord qui peut offrir un peu d’ombre pour votre visage et votre cou. Si vous n’avez pas de chapeau, essayez de vous fabriquer une sorte de couvre-chef avec les vêtements de rechange que vous avez sur vous. Portez également des gants fins, car ils vous aideront à minimiser la perte de sueur par évaporation.

Les vêtements de couleur claire reflètent mieux la chaleur, mais les vêtements plus foncés protègent mieux contre les rayons UV. Si vous le pouvez, portez des vêtements de couleur claire avec un facteur de protection contre les ultraviolets (UPF) intégré.

Bien entendu, vous devez également porter des lunettes de soleil ou des lunettes de protection pour protéger vos yeux des rayons du soleil.

Vous serez peut-être tenté d’enlever des vêtements pour rester au frais, mais vous devez rester couvert.

Emportez beaucoup d’eau

Naturellement, vous allez avoir besoin d’une bonne quantité d’eau. En marchant au soleil et à des températures de 40 degrés Celsius, une personne perd en moyenne 900 ml de sueur par heure. Essayez de répartir vos liquides dans autant de gourdes que possible pour minimiser les fuites et stockez-les à l’abri de la lumière directe du soleil si vous le pouvez.

Emportez les bons aliments mais ne les mangez pas

Vous pouvez en manger, mais avec parcimonie. Plus vous mangez, plus vous aurez soif, alors ne mangez que ce dont vous avez besoin pour ne pas avoir faim. Vous devez également vous assurer que vous emportez les bons aliments, sinon vous risquez de faire plus de mal que de bien. Emportez des aliments riches en nutriments mais qui ne prennent pas beaucoup de place.

Voyagez la nuit si vous le pouvez

Si vous voyagez et que vous devez marcher dans le désert, essayez de le faire de nuit si vous le pouvez. Cela réduira les risques de déshydratation et permettra à votre corps d’économiser environ trois litres d’eau par jour.

Pendant la journée, essayez de rester dans tout abri que vous avez pour vous protéger du soleil brûlant. Si vous n’avez pas d’abri, essayez d’en fabriquer un en utilisant des bâtons/poteaux et du matériel pour former un endroit ombragé.

Soyez prêt à affronter les nuits fraîches

Même si les environnements désertiques sont chauds pendant la journée, ils peuvent aussi devenir incroyablement froids la nuit. Par conséquent, si vous le pouvez, emportez des vêtements plus chauds pour les nuits froides. Si vous devez marcher pendant la nuit, cela vous aidera également à rester au chaud.

Faut-il rester ou partir ?

Une décision importante à prendre est de savoir si vous devez rester sur place ou si vous devez partir. Si vous disposez d’un abri et d’une réserve d’eau, il vaut mieux rester où vous êtes, surtout si quelqu’un sait où vous êtes, mais si vous manquez d’eau, vous devrez essayer de trouver une source quelque part.

Appelez à l’aide

Si vous disposez de l’équipement nécessaire, vous pouvez essayer d’appeler à l’aide. En faisant un feu, vous enverrez de la fumée dans l’air, tandis qu’en utilisant un miroir de poche, vous réfléchirez la lumière du soleil pour attirer l’attention. On pourrait croire qu’il s’agit d’un film, mais le fait d’écrire « SOS » ou « HELP » sur des bâtons ou des pierres est mieux que rien.

Trouver de l’eau dans le désert Libyque

Si vous manquez d’eau dans le désert, il est impératif de trouver une source d’eau le plus rapidement possible. Voici quelques conseils pour trouver de l’eau dans le désert…