Été 2020 : Une saison sans touristes internationaux ?

La période estivale est celle que préfèrent de nombreux touristes pour effectuer leur voyage. C’est l’occasion pour eux de visiter les merveilleux endroits de leur pays, ou de quitter leur territoire pour découvrir d’autres horizons. L’été, c’est également la saison des bonnes affaires pour les acteurs du tourisme. Ainsi, l’arrivée des touristes internationaux redynamise l’économie locale. Cependant, avec la crise sanitaire qui sévit dans le monde actuellement, l’arrivée des touristes étrangers s’avère compliquée. On vous en dit plus.

Quel est l’impact de la crise sanitaire sur le tourisme international ?

Avec un nombre infime de personnes atteintes du Covid-19 enregistré en début d’année, personne ne se doutait que la situation deviendrait critique. Courant les mois de février et mars, les chiffres ont explosé et le nombre de personnes touchées par le virus grimpait au quotidien dans les grands pays d’Europe. Le secteur du tourisme occupant une place importante, les conséquences se sont immédiatement remarquées. Il s’agit de la baisse de l’activité économique, la fermeture de frontières et le confinement d’une large majorité de la population.

En Europe, les pays comme l’Italie et l’Espagne ont été beaucoup plus touchés par le virus. Les activités touristiques en sont négativement impactées. Le déplacement local dans ces pays est devenu difficile et n’en parlons pas du voyage à l’extérieur. Trains, avions et transports publics sont en arrêt. Il faut attendre le mois de mai pour constater le lancement progressif du déconfinement dans plusieurs pays avec une faible reprise du transport aérien et ferroviaire.

Été 2020 : quelles sont les décisions favorables au tourisme international ?

Le tourisme est un levier de développement dans certains pays. Il s’agit entre autres de l’Italie, l’Espagne, la Grèce, le Portugal sans oublier la France qui est une destination très prisée par les touristes. Forts de ce constat, ces pays ont émis le souhait de rouvrir leurs frontières pour l’arrivée des touristes. Les voix sont discordantes ! Certains pays comme l’Italie se sont empressés d’annoncer la réouverture de leurs frontières. Une telle décision n’est pas restée sans impact sur le reste des pays de l’Union européenne.

Ainsi, le 5 juin 2020, les ministres de l’Intérieur de l’Union européenne ont tenu une réunion pour décider de la réouverture progressive des frontières intérieures. L’objectif est de permettre la reprise du tourisme pour cette saison estivale. La date retenue à l’unanimité pour la levée des contrôles et restrictions fut le lundi 15 juin. Il faut noter que cette levée ne concerne que les États situés au sein de l’espace Schengen. Dans les prochains jours, l’Union européenne décidera de la levée de restriction sous condition le 1er juillet en ce qui concerne les frontières extérieures.

Été 2020 : la saison touristique sera-t-elle vraiment sauvée ?

La levée des contrôles et restrictions de circulation semble devenue une concurrence entre les États. Émettant des réserves au départ sur la réouverture des frontières, certains pays se sont vus obligés de suivre cette décision. Il s’agit de la Belgique, de l’Autriche et de la Suisse. Toutefois, face à la persistance de cette crise sanitaire, l’opportunité d’une telle décision est remise en cause. Les touristes suivront-ils réellement les autorités en choisissant d’effectuer leurs vacances à l’étranger ? Sans compter les 14 jours d’observation auxquels ils seront soumis à leur arrivée.

En France, les statistiques ont révélé une chute drastique des réservations sur l’étranger dans les agences de voyages. Selon ces chiffres, seuls 20 % des Français franchiront leurs frontières pour les vacances de l’été 2020.