Prend soin d’un arbre âgé : tout sur son élagage

Dès leur plantation, les arbres sont élagués. Les travaux d’élagage sont entrepris jusqu’à ce qu’ils atteignent leur maturité. En effet, ces travaux sont indispensables en ce sens où ils limitent les risques liés à la chute des branches cassées ou pourries. Cependant, ils sont plus délicats quand un arbre âgé en est concerné. Dans ce cas, les plaies qui résultent de l’élagage prennent plus de temps à se cicatriser. Pour ne pas nuire à la plante, l’opération doit se faire selon certaines normes. Nous en parlons. Découvrez !

La taille sévère des arbres âgés est déconseillée

On distingue principalement deux techniques d’élagage, à savoir la taille douce et la taille sévère. La première est entreprise à titre d’entretien régulier pour les arbres. Elle est effectuée afin de conserver le bien-être de la plante et afin de contrôler son expansion. La taille douce consiste à retirer les branches mortes et malades de l’arbre. C’est un moyen naturel de prévenir la prolifération d’une pathologie. Au cours de celle-ci, seules les branches faisant moins de 5 cm de diamètre seront coupées. La taille des grosses branches donne lieu à des plaies béantes. En revanche, les blessures seront moins importantes sur les petites branches. Elles se cicatrisent donc rapidement. Ce qui restreint les risques d’infection.

Concernant la taille sévère, elle modifie radicalement la structure de l’arbre. En conséquence, elle peut avoir des répercussions négatives sur la santé de l’arbre. Elle peut même occasionner son dépérissement. Il n’est conseillé d’y recourir qu’en cas de réelle nécessité. C’est par exemple le cas lorsque les branches de l’arbre dépassent les lignes téléphoniques et les lignes électriques aériennes. Une taille sévère est donc réalisée afin d’écarter tout danger.

Dans tous les cas, nous vous encourageons à faire appel à un professionnel comme  cet élagueur expérimenté en Seine Saint Denis que vous pouvez contacter sur ce site pour entretenir vos arbres âgés. En plus de bénéficier d’un travail bien fait, vous n’aurez plus à vous en faire pour la question de sécurité.

Des précautions doivent être prises pour limiter les maladies

Pour préserver le bien-être et la santé de la plante, quelques précautions sont à prendre avant et durant la durée des travaux.

 D’abord, une désinfection des outils et des matériels de coupe est impérative. Il faut également qu’ils soient parfaitement aiguisés, car les coupes doivent être nettes et franches. Si des irrégularités sont constatées à la suite de la taille, on procèdera à leur frottement.

Ensuite, les plaies seront recouvertes de mastic cicatrisant. En effet, le processus cicatriciel peut prendre du temps. Il importe donc de protéger les blessures contre les parasites et les champignons. On peut aussi se servir de baumes désinfectants du commerce pour les préserver. En outre, il faudra veiller à ce qu’aucune branche ne s’entrecroise. Le contact peut occasionner des blessures, et donc, favoriser le développement des germes.

Pour terminer, il est crucial d’insister sur la désinfection des lames des sécateurs et de la tronçonneuse. Cette opération est à réaliser avant et après chaque usage, surtout s’il y a plusieurs arbres à tailler. En utilisant un outil contaminé, on véhicule une éventuelle maladie d’un sujet à un autre.

Le houppier doit être suffisamment aéré

La plupart du temps, le houppier des arbres âgés est très dense. Autrement dit, ils ont beaucoup de ramures et de feuillages. Dans ce cas de figure, les rayons du soleil ne parviennent pas jusqu’au centre du sujet. Pour y remédier, une taille d’éclaircie est exécutée.

Toutefois, il ne faut pas supprimer plus de 30 % de la couronne de l’arbre en une seule séance d’élagage. Une telle pratique affaiblirait considérablement la plante. Celle-ci sera d’ailleurs moins encline à supporter une taille excessive. En outre, il faut souligner que les feuilles occupent une fonction fondamentale dans la purification de l’air. La suppression d’une importante portion de celles-ci a de graves incidences sur la photosynthèse. De surcroit, cela risque d’asphyxier la plante.

Par conséquent, s’il faut procéder à l’élagage d’un arbre âgé, il est préférable de solliciter les services d’un élagueur professionnel. Ce spécialiste en arboriculture est le plus apte à déterminer le type de traitement qui convient à votre végétal.