Logistique inverse : Les processus pour une organisation efficace

La logistique inverse est aujourd’hui une tendance adoptée par la majorité des entreprises dont l’activité implique une chaîne d’approvisionnement. Elle fait partie des facteurs les plus décisifs dans la poursuite des objectifs commerciaux.

Encore appelée gestion des retours, cet élément stratégique de la supplychain peut se révéler un allié indispensable dans la satisfaction et la fidélisation de la clientèle. Découvrez ci-dessous en quoi consiste ce type de logistique.

Les lignes à suivre abordent également les techniques à employer en vue d’organiser au mieux et d’optimiser la logistique inverse.

La logistique inverse : De quoi s’agit-il ?

La logistique inverse ou logistique retour, renvoie à l’optimisation des procédures de retour des marchandises par les clients. Elle désigne un ensemble de processus généralement mis en œuvre dans le domaine de la vente au détail et du e-commerce.

L’emploi du terme de logistique retour se justifie car cette logistique concerne le retour des produits de l’utilisateur final vers l’entrepôt ou le fabricant. Il s’agit donc d’une inversion de la logistique conventionnelle.

Les types de retour

La rétro-logistique vise principalement la satisfaction et la fidélisation des clients à travers une gestion efficace des retours de produits. À cet effet, on distingue plusieurs types de retour. Ceux-ci peuvent être scindés en deux catégories :

  • Le retour des produits ;
  • Le retour des emballages.

Les produits sont retournés pour diverses raisons, qu’il s’agisse d’invendus, d’erreurs de commandes, d’excès de stocks saisonniers ou de défectuosités.

Certains retours de produits interviennent également dans le cadre de la récupération de matériaux obsolètes. Concernant les emballages, ils sont généralement repris dans un souci de recyclage pour la protection de l’environnement.

Les avantages de la logistique inverse

Les avantages de la logistique retour sont multiples, notamment dans le secteur du e-commerce où Scallog révèle qu’il s’agit d’un facteur décisif influençant les décisions d’achat des clients. Scallog est un acteur majeur des questions de logistique.

Son expertise permet aux entreprises de trouver des solutions pertinentes et efficaces aux défis auxquels ils sont confrontés en cette matière.

Les politiques de retour offrent un avantage concurrentiel aux entreprises. Elles renforcent la confiance des consommateurs et améliorent l’image de marque de l’entreprise en montrant son engagement pour la protection de l’environnement.

Ce type de logistique a en effet des répercussions non négligeables au plan environnemental. La logistique retour encourage le recyclage de matériaux et permet une meilleure gestion des déchets.

Enfin, le processus offre de nouvelles possibilités aux entreprises qui peuvent en profiter pour optimiser leur modèle économique. Le résultat est une réduction des gaspillages, une augmentation du chiffre d’affaires et une hausse des bénéfices de l’activité.

Comment organiser la logistique des retours ?

L’organisation de la rétro-logistique implique une gestion des flux le long de la chaîne logistique. Pour y arriver avec efficacité, il faut en premier lieu, définir les processus à optimiser et réduire le coût logistique des retours.

Il est également conseillé de faire des prévisions en amont, dès l’étape de fabrication des produits. L’objectif ici est d’informer les clients quant aux procédures de renvoi et de faciliter ce processus.

Au point de stockage, il convient de prévoir des techniques d’identification des produits retournés et des emplacements spécifiques, afin d’éviter les interférences avec les flux de produits entrants.

L’identification et le traçage des produits revient à contrôler et vérifier l’état des flux entrants. Cela permet de procéder à une catégorisation express afin de définir les modes de traitement adaptés.

Il s’agit ici de réduire les coûts liés au stockage en s’assurant que les flux retours soient rapidement traités. Le principal avantage d’une telle démarche, outre la réduction des pertes, est un renforcement de la fiabilité et de la fluidité des opérations.Cliquez ici pour en savoir plus.

Comment optimiser la gestion des retours ?

La gestion des retours nécessite la mise en place de stratégies spécifiques. Cependant, leur mise en œuvre peut être sujette à la lenteur et à des erreurs. Pour éviter ces écueils, il convient d’optimiser la logistique inverse.

A cette fin, il faut assurer une mise en œuvre agile, rapide et efficace des stratégies définies. Il est conseillé pour cela de miser sur des solutions numériques de gestion d’entrepôt.

Il s’agit principalement de solutions automatisées et robotisées, extrêmement utiles pour accélérer le contrôle et le traitement optimal des produits retournés.

En somme, l’organisation de la logistique inverse peut être largement optimisée au moyen de logiciels et de solutions numériques.