Comment se lancer dans le métier du conseiller en image ?

Recevez-vous fréquemment des éloges à propos de la manière dont vous prenez soin de votre apparence ? Et votre entourage vous demande-t-il souvent des conseils ? Faites-en votre métier. Savoir s’habiller, se coiffer et se maquiller harmonieusement est certainement un talent qu’il faut exploiter. Il s’agit, d’ailleurs, d’une qualité implicitement requise dans la plupart des recrutements.

Pour tirer profit de votre compétence, lancez-vous dans le métier du conseiller en image. Comment devez-vous y prendre ? Voici les réponses.

Découvrir le métier du conseiller en image

Le métier du conseiller en image consiste à dispenser des conseils, et de transmettre des connaissances à une personne qui a besoin maîtriser la gestion de son image. Ce qui est qualifié d’« image » en l’occurrence concerne la personnalité en général, incluant l’apparence, les gestes, le comportement, et même le style de vie.

Un professionnel du conseil en image éveille les envies de son client à devenir une personne meilleure, intérieurement et extérieurement. Son travail est fondé sur l’écoute et l’accompagnement spécifique afin d’améliorer les différentes facettes de cette personne. Le métier requiert tout un lot d’aptitudes psychologiques, d’où la nécessité d’une formation conseiller en image.

Sur le côté pratique, prodiguer des conseils à une personne sur les plans esthétiques et personnels se présente sous différentes formes. Le professionnel peut exercer son métier en libéral, notamment en tant que « personalshopper ». Il est parfois sollicité dans le monde politique où il dispense des conseils sur le protocole vestimentaire des hautes personnalités. Les artistes célèbres, et les sociétés de communication demandent également la prestation du conseiller en image.

Connaître et renforcer les qualités attendues d’un conseiller en image

Le métier de conseil en image requiert principalement un savoir-être. Mais par le biais d’une formation de courte ou longue durée, le futur conseiller en image aura le temps de renforcer son savoir-faire qui deviendra une qualité immuable. Si la personne est de nature réservée, ou fait preuve de subtilité en toutes circonstances, le métier est fait pour elle.

Un professionnel du conseil en image doit s’éloigner du caractère « superficiel ». Bien que le métier gravite généralement autour de la beauté extérieure, et du relooking, il s’agit aussi d’une activité massivement psychologique.

En consultant un blog des conseillers en image, on déduira que ce travail exige un esprit vif de bienveillance. Le principal objectif étant de supprimer tout blocage chez le demandeur de la prestation. Le professionnel doit donc faire preuve de prévenance, et d’adopter un sens aiguisé de l’analyse.

Au cours d’une formation, un apprenti conseiller en image acquiert le sens de la communication. Il doit savoir s’adapter à différents types de comportements, de préférences et de personnalités. Il doit savoir écouter et parler aux hommes politiques, grands artistes, jusqu’aux étudiants en quête de travail. Dans l’exercice de son activité, ce spécialiste doit être physiquement résistant, car le métier demande une grande mobilité.

Suivre des formations sur le conseil en image

Il est possible de suivre un cursus normal pour pouvoir exercer le métier de conseiller en image. Des écoles de conseil en image et de relooking propose des formations permettant d’obtenir un diplôme reconnu par l’État.

Parmi les instituts connus compte l’IDRI Paris qui octroie l’attestation de conseil en image aux étudiants. La qualification délivrée par cette école est inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles. Afin d’acquérir ce diplôme, les apprentis doivent suivre une formation d’un an et trois mois en alternance. Les matières dédiées au tronc commun incluent la coiffure, le maquillage, le stylisme, la cosmétologie et les tissus.

Il est aussi possible de s’inscrire à une école supérieure de relooking pour 13 mois d’études. Pour suivre la trace des grands noms du conseil en image, l’apprenti pourra effectuer un stage à l’Atelier Chardon Savard.