Faire le choix de son courtier : ce qu’il faut savoir

Quel que soit le type d’investissement à faire qui nécessite un crédit ou une assurance, il est toujours possible de faire appel à une société de courtage pour faire la négociation avec l’établissement financier ou l’assureur. Mais avec les offres de courtage en ligne disponibles actuellement sur le marché financier, les clients se perdent facilement. La diversité de leurs services diffèrent d’un courtier à Strasbourg à un autre qu’en choisir un devient difficile. Voici alors des astuces permettant d’optimiser le choix et de trancher plus aisément.

Privilégier le courtier agréé

Le premier critère qui permet de vérifier le sérieux d’une société de courtage ou bien d’un courtier indépendant est la vérification de son agrément. Pour avoir cette sorte de certification, il faut qu’il soit titulaire d’un diplôme niveau 1 via l’Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement (IOBSP). Ce document est obligatoire pour les intermédiaires bancaires notamment les courtiers.

Pour les courtiers en assurance, il faut qu’ils disposent d’une immatriculation auprès de l’ORIAS ou Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance. Il s’agit d’une immatriculation obligatoire pour travailler dans le domaine du courtage. Il comprend une attestation et un numéro qui doit figurer sur les documents de sa société de courtage dont le mandat, les contrats, la plateforme web, la publicité, etc.

Analyser les services rendus

Le mode de fonctionnement de chaque courtier ou société de courtage est différent. Il y en a ceux qui proposent des accompagnements, qui lèguent des conseils ou qui donnent directement des pistes à suivre en utilisant leurs réseaux de partenaires. Il y a aussi d’autres qui proposent le montage de dossier pour faire la demande de services auprès de l’établissement choisi.

Dans tous les cas, ils peuvent toujours prendre en main la réalisation de toutes les démarches qui permettent à leurs clients d’accéder aux services voulus jusqu’à ce que ces derniers obtiennent les offres qui répondent à leurs besoins.

Il n’est pas rare cependant de trouver des sociétés de courtage ou des courtiers qui proposent les deux options en simultanéité. Pour déterminer quelle société ou quel courtier à Strasbourg choisir, l’idéal est donc de faire un entretien direct avec le responsable ou bien le courtier en personne pour mieux connaitre les services proposés.

Mettre en avant le réseau du courtier

Quel que soit le niveau de savoir d’un courtier, son efficacité repose en grande partie sur le réseau dont il dispose. Il s’agit en effet, du nombre et de la qualité de ses partenaires. Ce sont les différents établissements avec lesquels il collabore.

Ce n’est pas seulement le nombre des établissements qui est important mais surtout la concurrence qui joue dans le réseau. Certains courtiers ne travaillent qu’avec des réseaux de banques ou d’assurances qui collaborent ensemble. La différenciation des offres et des services n’est donc pas évidente. Ces établissements proposent ont presque les mêmes propositions. Pour les établissements concurrents, les offres peuvent être vraiment différentes et cela peut jouer en faveur des consommateurs.

D’un autre point de vue, cela détermine aussi la transparence de la manière de travailler du courtier à Strasbourg.

Vérifier la transparence des prix pratiqués

Tout le monde le sait, faire appel à un courtier n’est pas gratuit. Les services qu’il donne est payant d’une manière ou d’une autre. Il a alors le devoir de faire connaitre à ses clients sa rémunération. Pour ce faire, il se doit d’établir un mandat avant d’effectuer toutes les démarches pour le compte d’un client. Ce document doit contenir le tarif des honoraires ou bien la manière de calculer le pourcentage des honoraires.

Il doit également présenter la liste des établissements partenaires avec toutes les informations nécessaires leur concernant. Cela peut être des coordonnées, des renseignements sur les conflits d’intérêts possibles entre lui et les établissements bancaires, etc. Le courtier doit également indiquer la rémunération qu’il perçoit de la banque partenaire qui accordera le crédit immobilier.

Banque ou courtier : comment choisir ?

On se demande souvent s’il serait mieux de voir directement un banquier ou un responsable auprès de la société d’assurance qu’un courtier à Strasbourg. Alors qui doit-on aller voir en premier ? Avant de se décider, il est nécessaire de comprendre comment fonctionne les établissements financiers et assureurs et comment fonctionnent les courtiers.

Les agences bancaires ne peuvent ouvrir qu’un seul dossier par demandeur. Rien ne sert donc d’aller contacter un courtier après avoir fait une demande auprès d’une banque. Cela ne fera que bloquer le courtier. En cas d’hésitation, l’idéal est de commencer par prendre des informations auprès des banques. Il est ensuite possible de poursuivre par une prise de contact avec un courtier. Tout cela doit se dérouler sans aucune signature de contrat. 

Néanmoins, il est toujours possible de commencer à rassembler les documents pouvant être nécessaires. Il faut aussi noter qu’un conseiller bancaire de l’établissement auquel le client est souscrit connait mieux sa situation, ses revenus et son historique financier qu’un courtier. Cela pourrait avoir des impacts sur la demande et le choix de l’offre la plus adaptée aux besoins. De plus, conclure directement avec un banquier permet aussi d’entretenir de meilleures relations pour les projets à venir. Mais si le but est de faire jouer la concurrence, l’idéal est de passer par un courtier ou une société de courtage.

Les avantages des courtiers en ligne

Avec le courtage en ligne, les clients n’ont plus besoin de se déplacer. Ils peuvent avoir toutes les informations qu’il faut sur la toile à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. Cela permet de gagner du temps et d’économiser les frais de déplacement.

Mais le plus important, c’est que les courtiers en ligne comme le courtier à Strasbourg, possèdent des dispositifs permettant de faire des simulations. Ces outils collectent les données nécessaires pour faire l’analyse de la situation du demandeur de services. Ils donnent ensuite une liste proposant des offres qui peuvent s’accorder aux besoins du consommateur. Ce dernier peut ensuite choisir lequel prendre et décidera s’il aura besoin des services du courtier ou bien s’il s’adressera directement à l’établissement concerné.