Le rosier tige : des conseils de plantation et d’entretien

Pour mettre en valeur l’entrée d’une maison et l’allée du jardin, les passionnés des fleurs choisissent le rosier tige pour ses couleurs vives. C’est une plante qui apporte de l’élégance dans les jardins plusieurs mois pendant la belle saison. Les rosiers tige ont été créés par les pépiniéristes et se développent le long d’une tige comme leur nom le dit.
Le rosier tige se distingue des autres variétés de rosiers par son point de greffe. Pour le conserver dans les meilleures conditions pendant plusieurs années, il est les professionnels conseillent d’utiliser un voile d’hivernage. Ce voile est posé de manière à couvrir la boule et le point de greffe. De cette manière, l’arbuste est protégé des températures froides, du vent et du risque de gel.

Comment tailler le rosier tige au printemps ?

A l’arrivée du printemps, les rosiers sont taillés tout comme plusieurs variétés d’arbustes. A ce moment-là, il est recommandé de couper les branches qui s’entrecroisent de manière à garder la forme arrondie de l’arbuste. L’été, les paysagistes enlèvent également les fleurs fanées, ce qui permet de faciliter le développement de la nouvelle floraison.

La plantation des rosiers tiges

Pour préparer la plantation, les pépiniéristes conseillent de faire un trou une quinzaine de jours plus tôt. Le trou doit avoir 40 cm et on peut oser de l’engrais organique. Cela permettra de laisser la terre respirer et s’imprégner d’eau afin de favoriser le développement du rosier. Dès la réception du rosier tige, il est conseillé de le déballer avec soin et de le planter le plus vite possible.
Avant de poser les racines dans le jardin, il est recommandé de les tremper dans la barbotine ou dans la bouse de vache. La barbotine quant à elle est plus facile à réaliser, car c’est une mélange de terre et d’eau. Ensuite, lors de la pose, il vaut mieux étaler les racines dans le trou, de poser de la terre autour et de tasser. Si la terre se tasse encore plus les jours suivants, il convient en rajouter plus.

La pose du tuteur et l’arrosage

Pour les jeunes rosiers tiges de moins de 3 ans, les pépiniéristes conseillent de poser un tuteur. Le rôle du tuteur est d’éviter de casser le tronc par temps de tempêtes et vents violents. Lorsqu’on attache le tronc au tuteur, il est conseillé d’utiliser du caoutchouc ou une matière flexible. De cette manière, le tronc ne sera pas blessé au fil des mois pendant son développement.
Les rosiers tiges ont besoin de l’eau, de soleil et d’engrais pour se développer dans les meilleures conditions. De cette manière, vous aurez plusieurs floraisons pendant l’été. L’arrosage doit être régulier tous les jours, y compris par temps de pluie. Les pépiniéristes conseillent d’utiliser 10 litres d’eau chaque jour ou plus par temps sècheresse.