Comment s’armer contre les mauvais payeurs ?

Travailler est bien évidemment une façon de gagner de l’argent. Que ce soit pour assurer sa survie, nourrir sa famille, réaliser ses rêves, l’argent est un des facteurs qui font évoluer la vie actuellement. Nombreux sont les métiers et les professions à adopter, et même et surtout concernant le web. Mais parfois, on se trouve confronté à une malheureuse situation où on ne se fait pas payer par mauvaise foi ou par inadvertance de l’employeur ou encore il peut s’agir d’une arnaque. Il faut donc savoir s’y prendre pour pouvoir récupérer son dû.

Les caractéristiques d’un mauvais payeur 

Littéralement, un mauvais payeur est la plupart du temps une personne qui a l’intention de ne pas payer. Il peut par exemple s’agir d’une entreprise qui ne possède pas les moyens de payer ses salariés, mai qui continue à engager de nouveaux employés. Parfois, un mauvais payeur peut être simplement une personne malhonnête et immorale. Dans des cas assez rares, un mauvais payeur est une personne honnête qui a tout simplement eu des problèmes dans les paiements. En gros, un mauvais payeur est une personne qui n’a pas réglé la rémunération de son employé. Par ailleurs, il existe certaines solutions à adopter pour les personnes victimes de mauvais payeur qui permettent de récupérer leurs paiements. Des sites contre les mauvais payeurs permettent aujourd’hui de porter plainte contre ces individus malveillants.

Comment reconnaitre un mauvais payeur ?

Il y a des signes qui ne trompent pas pour reconnaître un mauvais payeur. En effet, certaines situations qui, une fois réunies, peuvent mettre la puce à l’oreille. Tout d’abord, une personne qui refuse de verser un acompte au début du travail peut être soupçonnée d’être un mauvais payeur. Bien évidemment, la confiance doit régner, mais il y a une limite à la confiance aveugle, surtout qu’il s’agit de travail rémunéré.

Cette avance de paiement en question doit être versée pour un travail très important qui demande beaucoup d’heures, d’efforts et d’investissement. Par ailleurs, un employeur qui refuse de signer un contrat ou de formaliser les travaux est aussi assez mauvais signe. Sans le contrat signé, il n’y a pas de garantie de paiement ni même de poursuite judiciaire possible. Des discussions inutiles sur les difficultés financières de l’entreprise sont des signaux d’alarme à considérer. Le fait qu’une personne qui repousse toujours l’échéance du paiement est également un cas assez louche. Si toutes les conditions sont réunies, des mesures doivent être prises pour s’assurer d’obtenir votre salaire.

Comment procéder face à un mauvais payeur ?

Si le mal est fait, il reste donc à chercher une solution au problème. Si on est victime d’un mauvais payeur, il est conseillé de faire un petit rappel dans un ton courtois et compréhensif. En utilisant des phrases qui suggèrent un oubli par exemple ou un problème dans le système financier. Il faut néanmoins noter que faire une accusation infondée peut parfois blesser et ne pas inciter la personne à payer.

Un ton avenant est garanti d’un retournement de situation. Toutefois, si ce n’est pas le cas, un appel téléphonique semble plus proche et plus urgent. Se débrouiller pour avoir une promesse peut être également une garantie du paiement. Et enfin, si vos démarches précédentes n’ont pas réussi, un recours à un procès au tribunal s’avère nécessaire.  En effet, il sera nécessaire d’engager un avocat pour porter l’affaire en justice en envoyant une mise en demeure.