Probiotiques, kézako ?

Les produits fermentés sont présents dans notre alimentation depuis des centaines d’années. D’ailleurs, dans certains pays du monde, dont la Russie ou encore les pays de l’Europe de l’Est, ces derniers sont considérés comme étant des éléments indispensables pour la santé et la longévité. Mais que peut-on réellement trouver de bénéfique dans les bactéries et les levures qu’ils contiennent ? Pour comprendre réellement l’intérêt de ces aliments, il est de mise de se concentrer sur les composants qui ont des effets sur la santé, les probiotiques.

Probiotique : qu’est-ce que c’est ?

Les probiotiques sont des bactéries et/ou levures vivantes que l’on retrouve dans notre alimentation. Si l’on se réfère à la définition officielle donnée par l’OMS : il s’agit de micro-organismes vivants, qui une fois intégrés en quantité adéquate et suffisante exercent des effets positifs sur la santé (outre les effets nutritionnels de base). Dès les premières heures de vie, l’on retrouve déjà des milliards de bactéries dans le système digestif et l’intestin d’un nourrisson. Une fois arrivée à l’âge adulte, c’est près de 100.000 milliards de bactéries (dont 600 familles différentes) que l’on retrouve dans l’organisme : il s’agit de la flore intestinale. C’est dans cette microflore intestinale, également connue sous le nom de microbiote, que l’on retrouve les probiotiques. Chaque individu possède sa propre collection de bactéries et chacune vit en équilibre dans l’organisme.

À quoi servent les probiotiques ?

Les probiotiques sont des bactéries inoffensives qui nous permettent de garder le bon équilibre naturel de notre flore bactérienne, à l’intérieur de l’intestin. Nous pouvons retrouver les probiotiques dans certains aliments : le lait fermenté, la pâte de soja, certains jus de fruits (dont le jus de cassis), la sève de bouleau, la levure de bière, la choucroute, les légumes fermentés, les carottes, les betteraves, les poivrons, etc. Les bactéries lactiques forment la plus grande famille de bactéries probiotiques, la plus connue est le lactobacillus acidophilus, que l’on retrouve dans le yaourt et les laits fermentés. En fonction des couches, les probiotiques permettent de :

       Rééquilibrer la flore intestinale, suite à des perturbations du type diarrhée

       Améliorer le transit intestinal

       Renforcer l’immunité

Attention, il ne faut pas confondre les probiotiques et les prébiotiques. Dérivés de sucres, ces derniers sont sources d’énergie et composants alimentaires non digestibles. On les retrouve principalement dans les fibres et leur principal objectif est de nourrir les bactéries de la flore intestinale.

Zoom sur les Lactobacillus Rhamnosus

Le probiotique lactobacillus rhamonus est une bactérie lactique de la famille des Lactobacillaceae. Présente naturellement dans des milieux naturels comme le vagin et l’intestin, leur principal rôle est de protéger ces diverses zones fragiles. En nombre suffisant, les lactobacillus maintiennent le pH optimal pour empêcher la formation de germes et de champignons pathogènes. Vous trouverez en pharmacie des médicaments contenant cette souche de probiotique, qui est particulièrement conseillée dans le cas de problèmes digestifs chez l’adulte, chez l’enfant et chez le nourrisson. Pour recharger les batteries de l’organisme, les compléments alimentaire à base de lactobacilles sont également recommandés.

Separator image Publié dans Santé.