Comment gérer la puberté de votre fille ?

Les filles ont une puberté plus précoce que les garçons. Elle intervient généralement entre 10 et 14 ans. C’est un événement important dans le développement physique et mental de votre enfant. Il est donc important de l’anticiper, de discuter avec elle et de vous montrer ouvert pour que tout se passe bien.
Vous devez aussi apprendre à gérer les changements dans son comportement qui accompagne souvent cette étape.

Parler des conséquences de la puberté sur sa santé

À la puberté, le corps de votre fille change beaucoup. À l’extérieur, elle affiche une poitrine naissante et les traits de visage changent pour laisser place à une véritable adolescente. Plus intime, son corps se modifie biologiquement et les règles ne tardent pas à apparaître.
Pour une jeune fille, cet épisode peut être un peu traumatisant, surtout si vous n’en avez jamais parler avec elle. Généralement, les jeunes filles sont plus à l’aise pour parler de ce sujet avec leur mère. Apprenez-lui ce que sont les règles, ce qu’elles impliquent au niveau des hormones et comment elles se manifestent. Des conseils comme la méthode pour mettre un tampon peuvent sembler bêtes mais aident grandement.
Montrez-vous ouverte sur tous les sujets sans juger. Cela peut être des questions sur les méthodes de contraception (refuser de discuter de ce sujet ne changera rien aux désirs de votre fille d’avoir une vie sexuelle), des remèdes pour agir contre les boutons d’acné qui arrivent, des conseils pour gérer sa pilosité de plus en plus abondante…

Anticiper l’adolescence : sans juger, mais sans tout permettre

La puberté est l’étape où votre petite fille, qui jouait à la poupée il y a peu, devient une jeune adolescente qui pense aux garçons et fait attention à son apparence.
En tant que parents, vous ne devez pas vous braquer en interdisant tout ce qu’elle a envie de faire. Fixez des compromis, communiquez avec elle pour garder sans cesse un lien de proximité avec elle.
Il est également bien de la prévenir des dangers qui accompagnent ses changements. Malheureusement, toute jeune fille qui commence à avoir un peu de seins et se maquille finit par comprendre que les hommes collants et obsédés ne sont pas rares. Donnez-lui des conseils pour éviter les dangers potentiels comme de ne pas aller dans certains quartiers quand elle est seule.
Pour autant, si lui laisser de la liberté est nécessaire, n’oubliez pas que c’est une période où les enfants adorent tester les limites. Ils aiment voir jusqu’à quel point vous acceptez ses retards le soir, s’ils peuvent mal vous répondre à table, ne pas écouter vos consignes, ne pas baisser le son de la télévision, refuser de raccrocher le téléphone malgré l’heure tardive, fermer à clé la porte de la chambre sans votre consentement…
Les situations sont multiples. Il ne faut pas prendre cela comme des attaques personnelles, mais suivre votre ligne directrice. C’est la meilleure chose à faire pour que votre fille garde des repères et sache ce qu’elle a le droit de faire et ce qu’elle ne peut pas faire.