Pourquoi choisir un radiateur électrique à inertie?

Radiateur électrique à inertie

Lorsque l’hiver s’annonce, tous redoutons le froid avec ces températures glaciales qui ont l’impression de nous maintenir cloîtrés dans nos chambres sous un tas de couettes. Et lorsqu’on pense aux radiateurs électriques pour nous maintenir au chaud, on ne peut s’empêcher de nous projeter à la fin du mois en train de lire le montant de la facture.

Eh oui, les radiateurs électriques sont une source de consommation d’énergie électrique. Toutefois, parmi les types de radiateurs disponibles sur le marché, seul le radiateur electrique à inertie est le plus économe en énergie électrique avec un excellent confort.

Les différents types de radiateurs électriques à inerties et leur fonctionnement.

Devenu progressivement un matériel incontournable en hiver, le radiateur électrique produit et repartit la chaleur dans les habitations pour offrir aux occupants un confort. Les radiateurs sont en général classés en 4 principales catégories de part leur mode de distribution de chaleur. On cite les convecteurs électriques, les radiateurs à chaleur douce, les  radiateurs rayonnants et le radiateur électrique à inertie.

Ce dernier accumule puis diffuse une chaleur homogène par rayonnement pour un confort thermique optimal avec une température constante dans la pièce où il est installé. Moins énergivore et très économe, le radiateur électrique permet de réduire la facture électrique de près de 10 %. Il existe deux types de radiateurs électriques à inertie : le radiateur électrique à inertie sèche et le radiateur électrique à inertie fluide.

Chacun de ces radiateurs électriques à inertie utilise le même principe de fonctionnement, c’est-à-dire qu’il utilise l’inertie du matériel (solide ou liquide caloporteur) au travers la résistance pour accumuler l’énergie et diffuser progressivement la chaleur même après extinction du radiateur. En fonction de la configuration de votre pièce, vous pouvez opter pour un radiateur vertical, horizontal, bas ou plinthe.

Où et comment installer le radiateur électrique à inertie ?

Idéal pour les pièces à vivre (salon, chambre), le radiateur à inertie est apprécié pour ses multiples avantages : outre l’économie d’énergie et l’excellente qualité d’air qu’il offre, il est silencieux, dispose d’un rayonnement large avec une température homogène et un confort hautement apprécié.

Toutefois, le radiateur electrique à inertie prend du temps avant de chauffer la pièce et chauffe toujours des deux côtés. Pour pallier à cet inconvénient, il est recommandé de placer un isolant entre le radiateur et le mur afin de ne pas perdre la chaleur.

Pour installer le radiateur, nul besoin d’avoir une expertise donnée. Il suffit d’avoir un bon matériel ainsi qu’une excellente précision dans l’installation afin d’obtenir une meilleure finition. Après avoir déterminé l’emplacement du radiateur, posez la fixation murale, procédez ensuite aux raccordements électriques puis posez le radiateur électrique sur les crochets supports.

Evidemment, vous devez vérifier vos travaux par un essai afin de procéder aux ajustements éventuels.  Cependant, il est vivement conseillé de ne pas installer le radiateur à côté d’une porte, ni à côté des lits ou canapés (à cause d’une immobilisation souvent trop longue à ces endroits).