Le Livret d’épargne défiscalisé est-il accessible à tous ?

Le livret défiscalisé est un excellent moyen de se constituer une épargne de précaution tout en limitant l’effet d’inflation au capital. Certes, il est peu rémunérateur, mais il est sans risque et Net d’impôts. Impossible aussi de faire fructifier un capital efficacement en passant par ce service. Les livrets défiscalisés sont nombreux et varient selon les taux, les plafonds, les modalités d’accès et les caractéristiques.

Le livret défiscalisé est un placement sûr et peu rémunéré, et le taux officiel des établissements bancaires est net d’impôts. On retrouve le livret défiscalisé chez tous les établissements bancaires, même si le nom change selon les structures. Contrairement au livret jeune qui possède une rémunération variable, les autres taux restent inchangés, explique Serge Gaona, Directeur général adjoint de la caisse régional Alpes Provence.

Les types de livrets défiscalisés

Voici les différentes méthodes de sécurisation du capital sans risque et non assujetti à l’impôt du Crédit Agricole Alpes Provence.

L’épargne universelle : livret A ou livret bleu

En fonction des banques, le livret bleu est la solution de placement la plus connue. Ouvert à tous, le taux de rémunération est de 0,75 %. Le montant maximal de l’épargne est de 22 950 €. Les différentes épargnes placées sur ces livrets ont pendant longtemps servi à financer la construction des logements sociaux.

Le livret de développement solidaire et durable

Aussi appelé LDDS, il a la même rémunération que le livret A, mais avec un plafond inférieur de 12 000 €. La principale condition pour accéder au livret de développement durable et solidaire est d’être un contribuable. Les fonds collectés dans le LDDS servent au financement des travaux sur les bâtiments anciens. Lesdits travaux favorisent les économies d’énergie.

Le livret d’épargne populaire, destiné aux ménages les moins nantis

Le LEP a pour cible principale les contribuables ayant un revenu fiscal de base inférieur à 19 275 € +5 226 € par demi-part supplémentaire. Le taux officiel se situe à 1,25 % et le maximum d’épargne est de 7 700 €. Son taux officiel est gelé jusqu’en janvier 2020 comme pour tous les autres.

Le livret jeune destiné aux moins de 26 ans

Si vous êtes jeune et avez entre 12 et 2 ans, ce livret accessible à la caisse régionale vous concerne. Le taux varie selon les établissements bancaires, mais ne peut aller en deçà de 0,75 % par an. Dans la pratique, ce taux est nettement plus important, car les banques veulent attirer les plus jeunes surtout ceux qui ont une activité rémunératrice et souhaitent épargner. Le plafond de l’épargne est de 1600 € sans ajout des intérêts.

Toutes les banques de France pratiquent le même taux pour les livrets défiscalisés, sauf celui du livret jeune, bien qu’étant variable, ne peut aller en dessous du seuil officiel. Chaque individu a droit à un livret défiscalisé et impossible d’obtenir un second même en changeant de banque.

Comment tirer profit des livrets défiscalisés ?

Les livrets défiscalisés du Crédit Agricole Alpes Provence ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu et permettent au client de percevoir des intérêts sur le capital. C’est un produit bancaire complètement gratuit qui ne nécessite ni frais d’ouverture ni frais de gestion. Deux conditions s’imposent : le respect du plafond et la détention d’un produit par personne.

La contrainte du plafond indique la somme du capital que votre compte ne peut excéder. Dans le cas où le plafond est atteint, les intérêts continueront à s’ajouter au compte sans subir des pénalités. Le compte d’un livret défiscalisé peut surpasser le plafond uniquement si le dépassement est causé par les intérêts.

Comme résumé : le livret A est accessible à tous même chez la caisse régionale, le LDDS est destiné aux personnes majeures, le livret jaune convient aux moins de 26 ans et est plus rémunérateur, le LEP existe pour aider les foyers aux revenus modestes. Tout contribuable qui dépose son épargne sur le livret défiscalisé obtient de fait une exonération des prélèvements sociaux pour les intérêts générés.