Vous vous sentez constamment seul dans une foule? 7 raisons pourquoi.

Vous avez essayé tous les conseils. Vous avez rejoint un gymnase, assistez à des groupes de personnes partageant les mêmes intérêts que vous, faites un effort pour assister à des événements professionnels. Peut-être que vous vivez même avec un partenaire.

Mais vous vous sentez plus seul que jamais. Comment est-ce possible?

Pourquoi est-ce que je me sens si seul tout le temps?

Les sentiments de solitude profondément enracinés n’ont souvent rien à voir avec le présent mais tout à voir avec le passé. Examinons les raisons possibles pour lesquelles vous vous sentez si seul.

1.Vous avez peur d’une vrai intimité.

Un sentiment de solitude profond et sans fin se produit parce que nous avons peur de l’intimité. Nous ne parlons pas d’intimité romantique ici. Nous parlons de laisser les autres voir le vrai vous, vos peurs et vos inquiétudes, vos espoirs et vos rêves. Cela implique d’être vulnérable. Et si vous avez peur de l’intimité, rien que lire ceci vous inquiète déjà.

  1. VOUS N’AVEZ AUCUNE IDÉE COMMENT CONNECTER À D’AUTRES.

Tout le monde ne trouve pas facile de se connecter aux autres. Ce n’est malheureusement pas quelque chose qu’ils enseignent à l’école et si vous avez grandi dans un environnement familial où vous étiez connecter avec les membres de votre famille, vous n’avez surement pas été contraint d’y penser. Vous pourriez, par exemple, avoir grandi avec un parent anti-social. Ou avec des parents plus âgés issus d’une génération où vous gardez tout pour vous et voyez les autres comme une menace.

  1. VOUS N’AVEZ PAS OBTENU L’ATTENTION APPROPRIÉE.

Selon la théorie de l’attachement, pour que l’enfant grandisse en un adulte qui se sent en sécurité et à l’aise de nouer des liens avec d’autres:

Nous devons avoir eu un gardien dans les premières années de notre vie, sur lequel nous pouvions compter, à la fois pour assurer notre sécurité et pour nous aimer sans condition.

Si nous ne l’avions pas eu, si notre gardien n’était en aucune manière fiable, chaud ou froid, ou simplement pas bien lui-même? Plus tard, nous pouvons nous retrouver avec des problèmes de l’attachement. Cela inclut l’attachement anxieux, où la connexion avec les autres est accablante. Et l’attachement évitant, où nous nous sentons plus en sécurité en ne formant aucun liens avec les autres. Les deux vous laissent seul.

  1. LES PARENTS QUE VOUS AVEZ REÇU ONT NOYER LE VRAI VOUS.

Peut-être que vos parents ont, en apparence, pris soin de vous et vous ont aimés. Mais ils ne vous ont pas laissé être vous-même. On ne vous a donné de l’amour que si vous aviez répondu à certaines attentes, ou seulement lorsque votre parent était de bonne humeur.

Vous avez donc appris à changer qui vous étiez en des choses qui rendaient vos parents heureux et obtenaient l’approbation. Au fil du temps, cela devient une seconde nature. Le vrai toi est devenu tellement enterré que souvent, en tant qu’adulte, tu te demandes qui tu es.

Et voici le problème de la faible identité de soi. Il est difficile de se connecter à ce qui ne semble pas être là ou qui change constamment. Vos problèmes d’identité peuvent donc signifier que les autres vous trouvent trop difficile à comprendre. Vous vous sentez désespérément seul.

  1. VOUS AVEZ VÉCU UN TRAUMATISME PENDANT VOTRE  L’ENFANCE.

Un traumatisme est la seule chose qui puisse nuire à la capacité de se sentir connecté aux autres.

Cela peut inclure des choses comme l’abus émotionnel, physique et sexuel, la négligence ou la perte d’un parent ou d’un proche.

Les enfants se sentent souvent responsables de traumatismes. Ainsi, tout traumatisme durant l’enfance peut signifier que vous avez non seulement le sentiment que vous connecter à d’autres personnes est dangereux, mais que vous vous sentez indigne d’être aimé de toute façon. Donc, vous repoussez inconsciemment les autres.

  1. VOUS ÊTES ACCROS À DES RELATIONS TOXIQUES.

Les relations amoureuses addictives et les amitiés toxiques nous laissent seuls. Lorsque nous sommes toujours engagés dans des luttes de pouvoir, il n’y a aucune chance de créer un véritable lien.

  1. VOUS AVEZ UN TROUBLE DE PERSONNALITÉ.

Si non seulement vous ne pouvez pas vous connecter aux autres, mais que vous trouvez les autres impossibles à comprendre? Et si les autres en retour vous trouve étrange, différent, ou même vous rabaissent pour la façon dont vous pensez et agissez? Vous pourriez avoir un trouble de la personnalité.

Un trouble de la personnalité signifie que vous voyez naturellement le monde différemment des autres. Votre cerveau est conçu pour penser d’une manière qui est en dehors de la norme, ce qui vous amène à vous comporter de manière hors norme. Ceci peut vouloir dire que vous êtes toujours un étranger et que vous vous sentez seul.

Que puis-je faire si c’est moi?

Si votre sentiment de solitude provient d’anciens problèmes profonds, la thérapie par la parole peut vous aider à assimiler vos expériences passées et vos émotions réprimées. Vous pouvez également apprendre et pratiquer de nouvelles façons de nouer des relations avec votre thérapeute.

Si vous craignez avoir un trouble de la personnalité, vous devriez peut-être consulter un psychiatre qui pourra vous faire passer des tests d’évaluation. Ou parlez à un thérapeute. S’ils pensent que vos soupçons sont vrais, ils peuvent alors vous aider à trouver un psychiatre. En attendant, ils peuvent vous aider à apprendre à mieux comprendre les autres et à communiquer de manière compréhensible pour les autres.

Le Psy-Scan Institute est cabinet de psychologue à Lausanne offrant des prise en charge de psychothérapie et psychiatrie. Vous pouvez les contactez si vous êtes dans la région.

Separator image Publié dans Santé.