Sophie Gromb-Monnoyeur, une renommée en médecine légale

Sophie Gromb-Monnoyeur est une renommée du domaine de la médecine légale. Elle travaille actuellement dans plusieurs postes. On la trouve responsable du Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression, responsable du Pôle Médico Judiciaire du CHU de Bordeaux en qualité de directrice. En plus de ses compétences dans la médecine, elle possède une parfaite connaissance judiciaire vu qu’elle est spécialiste en droit.

Sophie Gromb-Monnoyeur un parcours professionnelle riche

Avant de se rendre où elle est aujourd’hui, Sophie Gromb-Monnoyeur est diplômé et a eu le titre de docteur en médecine en 1988. Après avoir obtenu son diplôme de médecine, Sophie Gromb-Monnoyeur a entamé des cours pour décrocher en 1992, le titre de docteur en droit privé et sciences criminelles. Passionné de la médecine elle décide de développer encore plus ses compétences et à acquérir de nouvelles spécialités. Après cinq ans, elle obtient son troisième diplôme : le titre de docteur en sciences biologiques et médicales en 1997. Après avoir obtenu son premier diplôme, Sophie Gromb-Monnoyeur a été experte auprès de la Cour d’Appel de Bordeaux en 1991. Elle était au service de l’École Nationale de Magistrature et occupait le poste chargé d’enseignement de médecines légales en 1990 et 1995. Sophie Gromb-Monnoyeur a également travaillé en tant qu’experte auprès de la Cour de Cassation.

En plus de ces postes, Sophie Gromb-Monnoyeur a occupé des postes de maître de conférences des Universités en 1998. Elle a également enseigné dans de nombreuses universités au cours de sa carrière comme l’ENM. Au cours de sa carrière professionnelle, Sophie Gromb-Monnoyeur a publié d’articles médicaux, nationaux et internationaux, notamment :

  • Apport de la médecine légale à la protection de l’enfance : présentation d’un mode d’évaluation pluridisciplinaire
  • Violences en milieu scolaire : étude prospective menée au Centre d’Accueil en Urgences des Victimes d’Agression du CHU de Bordeaux

La création du Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression

Après des longs mois de réflexions et d’idées, Sophie Gromb-Monnoyeur a créé le CAUVA en décembre 1999. Ce centre a pour but de garantir un accueil en urgence aux personnes qui souffrent des agressions physiques et sexuelles. Grâce au CAUVA, la bordelaise a pu signer une convention impliquant quatre ministères : ministère de la Santé, ministère de la Justice, ministère de la Défense et ministère de l’Intérieur. Ces hauts responsables sont unis afin de trouver un accord admettant de minimiser le parcours du combattant des victimes d’agression pour avoir un accompagnement à la fois médical et judiciaire. D’où la naissance de la cellule d’accueil le CAUVA. Le but principal de ce centre est de :

  • Faciliter et faire un accompagnement complet lors des procédures judiciaires.
  • Prise en charge médicale des victimes.
  • Éclairer et orienter les victimes vers les professionnels les plus adaptés à leurs besoins.
  • Garantir le premier accueil des victimes d’agression.

Depuis 2006, le service de la médecine légale est rattaché au pôle d’hospitalisation inter-régional. Puis en 2010, il est associé de Consultation et de Soins Ambulatoires et au Centre de Rétention administrative en 2016. Ainsi Sophie Gromb-Monnoyeur est devenue directrice du service de la médecine légale.