Les petits secrets de l’huile d’olive décryptés par le pub de Carqueiranne

L’huile d’olive est l’un des ingrédients les plus populaires de la cuisine méditerranéenne depuis des siècles. Son usage culinaire remonte en effet à l’Antiquité parmi les grecs anciens, les arabes, les berbères, les phéniciens et les romains. En Europe, elle est aujourd’hui majoritairement produite par l’Espagne et la Grèce, ces deux pays en étant avec l’Italie les trois plus gros consommateurs.

L’huile d’olive en France

La Provence, région du Pub de Carqueiranne
La Provence, région du Pub de Carqueiranne

Si cette huile est très largement consommée dans l’Hexagone, en particulier en Provence (où se situe le Pub de Carqueiranne), le pays ne représente pourtant que 0,2% de la production mondiale avec environ 5 tonnes d’huiles produites dans plus de 1500 communes.

En termes de consommation française, l’on estime celle-ci à 90 000 tonnes/an. Ainsi, environ 96% de l’huile d’olive consommée en France est importée, majoritairement d’Espagne.

Quelles vertus santé ?

S’inscrivant dans le régime crétois, l’huile d’olive dispose d’une teneur importante en vitamines A et E avec le tocophérol (en particulier si consommée crue) ainsi qu’en acides gras mono insaturés. Ces nutriments contribuent notamment à une bonne santé cardio-vasculaire (notamment les polyphénols) rappelle le Pub de Carqueiranne.

Cette huile offre plusieurs bénéfices santé
Cette huile offre plusieurs bénéfices santé

De plus, préférer l’huile d’olive aux autres huiles (en particulier celle de palme) permet de diminuer sa consommation d’acides gras insaturés et se protéger ainsi des risques d’accumulation du mauvais cholestérol (LDL). Il est cependant vivement conseillé d’opter pour de l’huile non raffinée, ne pas la conserver trop longtemps et la garder à l’abri de la lumière pour profiter pleinement de ses vertus nutritionnelles.

Par ailleurs, consommée avec modération, l’huile d’olive exerce un effet laxatif qui permet de faciliter le transit intestinal.

Le pub de Carqueiranne présente les plats les plus courants

Le pub de Carqueiranne propose plusieurs plats agrémentés d'huile d'olive
Le pub de Carqueiranne propose plusieurs plats agrémentés d’huile d’olive

Cet ingrédient largement consommé dans le bassin méditerranéen a pour avantage culinaire de pouvoir être employé tant dans les recettes salées que sucrées. L’huile d’olive est en effet particulièrement appréciée pour agrémenter les salades composées. Le pub de Carqueiranne propose par exemple la salade grecque et ses olives de Kalamanta ou celle de cabillaud au fenouil et à l’orange. Toutefois, l’usage de cette huile typique du Sud n’est pas réservé qu’aux plats crus.

Elle est en effet employée dans l’assaisonnement et la préparation de plats chauds également. En tant que matière grasse, l’huile d’olive vient facilement se suppléer au beurre dans les pâtes ou le riz par exemple. Viande et poissons cuits aussi se marient bien avec cet ingrédient : le pub de Carqueiranne propose d’ailleurs des grillades agrémentées d’huile d’olive comme celles de calamar ou de bœuf avec le rumsteak à la Florentine.

Enfin, de nombreux desserts peuvent être préparés avec de l’huile d’olive. Il est ainsi possible de l’utiliser pour remplacer le beurre des pâtes à tarte ou de la pâte à crêpes, mais pas seulement.

Certaines spécialités pâtissières du Sud sont traditionnellement élaborées avec de l’huile d’olive pour principale matière grasse. C’est le cas par exemple de la pompe à l’huile, l’un des 13 desserts provençaux consommé durant les fêtes de fin d’années.