Vapotage : les effets secondaires découverts

Le vapotage consiste à utiliser une cigarette électronique à la place de la cigarette classique. Leur principe et leurs gestuels restent similaires, mais dans les détails, les deux sont très différents.

Cigarette électronique Vs Clope traditionnelle

  • Fumée et vapeur :

La cigarette classique consiste à produire de la fumée que le fumeur inhale pour retrouver un certain bien-être et de l’énergie.

La cigarette électronique vise à donner les mêmes sensations, mais par le biais d’une vapeur dégagée par un e-liquide. Il existe de nombreux arômes pour ce dernier, mais récemment, la tendance est au DIY e-liquide maison c’est-à-dire une formule de liquide personnalisée par chaque vapoteur selon les goûts de chacun.

  • Mode d’utilisation :

Pour produire de la fumée avec la clope, il faut en allumer le bout avec du feu puis aspirer la fumée de l’autre côté.

Pour produire de la vapeur avec l’e-cigarette, il suffit d’appuyer sur le bouton ON et le dispositif se met en marche.

  • Les avantages :

Certes, les fumeurs trouvent du plaisir à fumer, mais à part cela, la cigarette n’offre que des inconvénients. Elle engendre la dépendance à cause de la nicotine et engendre de nombreuses maladies graves à cause de la combustion qui génère des particules fines, du monoxyde de carbone et du goudron. Ces derniers sont les principales causes de cancers et de maladies cardiovasculaires.

En ce qui concerne la cigarette électronique, elle permet aux fumeurs de retrouver les mêmes sensations ainsi que les mêmes gestuels qu’avec la cigarette classique, mais sans les dangers évoqués ci-dessus. En effet, comme l’e-cigarette ne nécessite pas de combustion, elle n’entraîne pas les maladies citées précédemment. De même, comme son e-liquide ne se compose pas forcément de nicotine, les risques de dépendance sont moindres. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la qualifie d’alternative plus saine au tabac. Attention toutefois, il ne faut pas s’y fier à 100 % et pour cause, les études aujourd’hui menées commencent à lui trouver des méfaits à ne pas négliger.

 

Les effets secondaires de la cigarette électronique

D’après les études et les témoignages recueillis ces dernières années, l’e-cigarette n’est pas aussi saine qu’elle paraît être. Certes, elle n’engendre pas les graves maladies qu’on rattache au tabagisme classique, mais divers méfaits lui sont quand même liés. On peut notamment citer :

  • Les maux de tête, les étourdissements ou les nausées :

Ces symptômes sont surtout liés à l’excès de nicotine. La teneur de nicotine dans les e-liquides se situe entre 0 mg/ml jusqu’à 20 mg/ml. Si vous avez opté pour la teneur la plus élevée et que vous vapotez toutes les cinq minutes, il est logique que la nicotine finisse par vous monter à la tête. Et si vous continuez ainsi, vous vous exposez aussi à une nouvelle forme de dépendance.

Le mieux serait alors de réduire la quantité de nicotine dans ses e-liquides ou d’espacer les séances de vapotage de quelques heures.

  • Les douleurs abdominales :

Chaque fois que notre mode de consommation connaît un changement majeur, on peut ressentir des douleurs abdominales et même, souffrir de diarrhées. Cela arrive à certains fumeurs qui décident de passer définitivement au vapotage.

Rassurez-vous, cela n’est que temporaire, le temps que votre organisme s’habitue à ce changement important.

  • La toux :

Normalement, quand un fumeur se lance dans le vapotage, il voit sa toux réduire. C’est notamment le cas, mais il faut savoir que si chez certaines personnes, la toux disparaît au bout de quelques jours après être passé au vapotage, chez d’autres, elle peut persister encore quelques mois, mais toujours avec une nette réduction. Cela s’explique par le fait que les poumons commencent à retrouver leur état normal en délogeant les restes de fumée qu’ils stockent encore.

  • Aphte et irritation de la gorge :

Après le sevrage tabagique, bon nombre d’ex-fumeurs souffrent d’aphte, mais des solutions buccales peuvent vite y remédier. Même en l’absence d’aphte, vous pouvez faire des bains de bouche pour les prévenir.

En ce qui concerne les irritations de la gorge, elles sont surtout causées par le propylène glycol contenu dans l’e-liquide. Cette substance a effectivement la capacité d’assécher les muqueuses donc en cas d’abus, on ressent une sécheresse au niveau de la bouche et de la gorge. Cette sécheresse peut se muer en une irritation ou une sensation de brûlure.

Pour éviter cela, vous pouvez opter pour un e-liquide dépourvu de propylène glycol ou dont le taux est inférieur à celui de la glycérine végétale.

Soulignons que la glycérine végétale apporte les mêmes propriétés à l’e-liquide. Elle est également non toxique comme l’est le glycérol, mais n’engendre pas ladite irritation de la gorge.

Si la sensation de soif persiste ou si vous vous sentez déshydrater, il est conseillé de boire beaucoup d’eau. Cela va effacer ce symptôme plus gênant que douloureux et votre corps retrouvera toute son hydratation.

 

Separator image Publié dans Santé.