Vente à réméré : qu’est-ce que c’est ? Qui est concerné ?

Tout le monde a son projet. Seulement, la plupart du temps, notre apport personnel est insuffisant pour financer le projet. Dans ce cas, on est dans l’obligation de recourir à un crédit. Seulement, pour une raison à une autre, il se peut que l’organisme financier ou la banque refuse de nous créditer la somme. De ce fait, que faire ? Si l’on a un bien immobilier, pourquoi ne pas le vendre tout en conservant l’usage avec la possibilité de racheter le bien ultérieurement ? Eh oui ! Ce procédé existe, il s’agit de la vente à réméré. Envie de connaitre un peu plus sur cette technique innovante qui nous permet d’obtenir un crédit, tout en facilitant la vie ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que la vente à réméré ?

La vente a réméré  est également connue sous le nom de « vente avec faculté de rachat ». Ce terme, on l’entend souvent dans notre quotidien, mais de nombreuses personnes ignorent ce que cela signifie en réalité. Il s’agit d’un excellent moyen pour permettre aux propriétaires surendettées d’honorer ses échéances. D’une manière plus simple, le procédé consiste à vendre son bien immobilier à un tiers afin d’honorer ses dettes. Seulement, comme son nom l’indique, le vendeur peut racheter sa maison au bout d’un certain temps et en redevenir le propriétaire. Durant cette période, il peut rester dans la maison à la seule condition de verser une somme à l’acheteur, dont le montant est déjà indiqué au préalable dans le contrat. Outre les personnes surendettées, la vente avec faculté de rachat est également faite pour les personnes qui n’arrivent pas à obtenir du crédit auprès des organismes financiers, pour une raison quelconque.

Les phases de la vente à réméré

La vente avec faculté de rachat est de ce fait une option avantageuse pour tout ce qui souhaite obtenir un crédit. Cependant, qui peut procéder à ce concept ? Eh bien ! On peut dire que tout le monde peut recourir à cette méthode. La seule condition, c’est de posséder au moins un bien immobilier. En ce qui concerne les phases de la vente, cela s’effectue en trois temps. De prime abord, il faut trouver un investisseur pour pouvoir vendre son bien. Par la suite, il faut s’occuper de son bien et surtout stabiliser sa situation financière. Et au bout de quelque temps, il faut racheter le bien immobilier. Seulement, il est à noter que le vendeur du bien doit rembourser le prix principal du bien ajouté des frais divers, et également celle qui a augmenté la valeur du fonds.

Quels sont ses avantages ?

Aujourd’hui, de plus en plus de propriétaires optent pour la vente a réméré, surement en raison de tous ses avantages. De prime abord, le vendeur n’est pas dans l’obligation de quitter sa maison. Ce qui lui permet de rester discret sur son entourage, car personne ne se rendra compte que la maison a été vendue, s’il continue à y vivre. Par ailleurs, la faculté de rachat peut détendre sur une période de 5 ans. Un temps largement suffisant pour mettre au clair son état financier. Et enfin, la somme remboursée est bloquée à la Caisse des Dépôts pour garantir son utilisation pour le rachat de crédit.