La rédaction de contenu : l’action indispensable au bon référencement d’un site

Si vous vous intéressez un minimum au SEO (référencement naturel), vous n’êtes pas sans savoir que le contenu est un des critères obligatoires pour pouvoir positionner son site dans les meilleurs résultats de recherche.

Alors oui, certaines entreprises vous diront qu’ils ne veulent pas de contenu sur leur site car de toute façon les utilisateurs ne le lisent pas : c’est faux ! Et quand bien même si c’était le cas, pour que les robots des moteurs de recherche positionnent bien une page selon un mot clé, il faut que cette dernière leur donne assez d’information.

L’optimisation d’une page est certainement le critère numéro 1 en SEO. Mais comment optimiser un contenu ? Explications sur la stratégie de contenu à adopter

Qualité du contenu

Vous devez dans un premier temps travailler la qualité de votre contenu. Pour cela vous devez donc proposer aux internautes de l’information qui répond à sa requête, qu’elle soit présentée de manière unique et si possible originale, pour sortir du lot.

Pour qu’un contenu soit de qualité, il faut qu’il soit assez riche en termes d’informations. La longueur est un critère très important en référencement. Pensez donc à rédiger des contenus d’au moins 400 mots minimum désormais s’il y a un réel intérêt derrière en termes de positionnement.

L’unicité du contenu entre aussi en compte dans la qualité du contenu. Aujourd’hui, énormément de sites sont pénalisés car ils font du « Duplicate Content » (contenu dupliqué en français). Il faut donc éviter de récupérer du texte d’un autre site et de copier mot pour mot. Plus un contenu sera original, plus il se démarquera des autres et suscitera l’intérêt des utilisateurs. Plus une page est digne d’intérêt pour un internaute, plus Google va lui donner de l’autorité.

La rédaction de contenu est un véritable travail de professionnel, c’est pourquoi si vous manquez de temps, vous pouvez passer par une agence qui propose de la création de contenu web.

Choix des mots clés

Si votre page donne de l’information de qualité aux internautes, il faut qu’elle puisse aussi se positionner sur des mots clés liés aux requêtes des internautes. Une page n’est plus forcément obligée de cibler un seul mot clé, mais plutôt un champ lexical qui intègre alors 3-4 mots clés. Pour cela, il faudra utiliser au moins un mot clé (le plus pertinent) dans la title et le titre H1, qui sont les deux signaux les plus importants pour positionner une page.

Vous devez également penser à travailler la densité du mot clé dans le contenu, sans pour autant en abuser. Pour éviter la sur-optimisation, c’est là que vous pouvez introduire des synonymes et mots du même champ lexical que le mot clé que vous aurez ciblé comme étant le plus pertinent.

Enfin, il est intéressant d’intégrer le mot clé principal au sein de l’URL comme ici : /redaction-de-contenu-référencement-site. Il n’aura pas une forte influence sur le positionnement, mais il permet d’identifier le sujet traité.

Les liens internes et sortants

Là encore, on parlera de densité. Le lien interne permet de connecter des pages d’un même site entre-elles dans le but de créer une synergie. On parle de maillage interne. Ces types de liens vont permettre de transférer de la popularité d’une page à l’autre, et inversement. Plus une page a de la popularité, plus Google tend à la mettre en avant dans les résultats de recherche. Mais attention, le choix des liens internes doit être réfléchi, il n’est pas conseillé d’intégrer trop de liens internes sur une page, car elle pourrait malheureusement diminuer son PageRank.

Enfin, intégrer des liens sortants peut-être judicieux, à condition qu’ils renvoient l’internaute vers des sites d’autorité, qui lui apporteront de l’information complémentaire ou similaire. Là encore, il faut faire attention à ne pas en abuser.