Dr Yann Guez (Dentiste Montpellier) : Les nouveautés dentaires

Les nouveaux traitements dentaires de haute technologie peuvent permettre de réparer les caries sans plombage et même de faire repousser des dents entières. Du dentifrice au fluorure au scellant dentaire, la science a apporté toutes sortes d’outils pour lutter contre la carie dentaire, et pourtant, beaucoup sont touchés par la carie dentaire. Dr Yann Guez (Dentiste Montpellier), vous donne ses conseils.

Dentiste Montpellier nouveautés dentition
Dr Yann Guez (Dentiste Montpellier) : Les nouveautés en dentition

Les recherches en cours

De nouvelles recherches en cours suggèrent que les médicaments qui stimulent les cellules peuvent « piéger » les dents pour qu’elles se réparent d’elles-mêmes. Si ces « petites molécules » fonctionnent aussi bien que les scientifiques le pensent, nous sommes peut-être à l’aube d’une nouvelle ère où les tissus dentaires et même des dents entières peuvent repousser, indique le Dr Yann Guez (dentiste Montpellier). Et ce n’est qu’une des nombreuses nouvelles approches qui sont prometteuses pour la régénération dentaire.

 

Les cellules souches à la rescousse

À l’heure actuelle, lorsque les dentistes repèrent des caries, ils percent le matériau carié et remplissent le trou avec une substance semblable au ciment appelée amalgame. Mais les amalgames peuvent échouer ou même tomber. Cela peut apporter plus d’inconfort et un retour rapide chez le dentiste.

Tout cela pourrait changer. La recherche montre que les médicaments peuvent amener les cellules souches à l’intérieur de la pulpe dentaire, soit le matériau mou qui se trouve profondément dans les dents et qui est rempli de nerfs et de vaisseaux sanguins. Cela afin de regagner suffisamment de tissu osseux (dentine) pour remplir la cavité, explique le Dr Yann Guez (dentiste Montpellier).

Dentiste Montpellier nouveautés dentition
Dr Yann Guez (Dentiste Montpellier) : Les nouveautés en dentition

Un traitement encourageant

Les chercheurs sont particulièrement enthousiastes à l’égard d’un médicament expérimental à faible coût et dont l’innocuité a été établie. Ils pensent qu’on pourrait l’utiliser dans le cadre d’essais cliniques pour arrêter la carie dentaire (il est actuellement à l’essai contre la maladie d’Alzheimer).

La dentine produite en stimulant les cellules souches avec ce traitement s’intègre complètement à l’intérieur de la dent, de sorte qu’il n’y a aucun risque d’obturation, ce qui est un gros problème avec les méthodes actuelles, qui n’ont pas beaucoup changé au cours des 100 dernières années, indique le Dr Yann Guez (dentiste Montpellier). Il y a un grand besoin de la biologie pour avoir un impact sur le milieu des dentiste et la faire sortir du 19ème siècle.

Jusqu’à présent, le médicament n’a été étudié que chez le rat, mais les spécialistes prévoient de commencer des essais chez l’homme au cours de l’année prochaine. Ils espèrent qu’il pourra éventuellement remplacer l’amalgame, qui contient du mercure.