Immobilier et performance énergétiques expliqués par Eric Lasery

Aujourd’hui on s’intéresse à la performance énergétique dans l’immobilier : un critère indispensable à prendre en compte avant l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien.

Eric Lasery, président du groupe Sifer Immobilier nous parle de l’énergie dans l’immobilier.

Les enjeux de l'énergie dans l'immobilier d'après Eric Lasery
Les enjeux de l’énergie dans l’immobilier d’après Eric Lasery

Les enjeux de l’énergie dans l’immobilier

Aujourd’hui, la consommation d’énergie est un critère fondamental pour acheter un bien immobilier. Pour Eric Lasery il y a une approchez sociétale importante puisqu’on souhaite tous transmettre des choses importantes à nos enfants. C’est notamment le cas de l’énergie.

Immobilier et maîtrise de la consommation énergétique

Aujourd’hui tout ce qui est énergie fossile est montré du doigt justement pour en assurer la maîtrise. Donc c’est bien ancré dans la tête des gens au quotidien. Eric Lasery souligne que l’on sent bien que la maîtrise du coût de l’énergie pour chauffer et maîtriser les éléments de chauffe dans son logement est sont deux points très importants.

L’entrée en jeu du Législateur

Eric Lasery rappelle que le Législateur a légiféré pour donner une vision objective par rapport à la transaction immobilière. Il est nécessaire d’avoir le DPE (diagnostic de performance énergétique) à la première consultation du bien.

Cela veut dire qu’aujourd’hui, lorsqu’on va chercher un bien on doit avoir cet élément-là. Bien sûr Eric Lasery précise qu’il n’y a pas force de loi, mais d’indication sur la performance énergétique de son bien.

L’échelle de la performance énergétique

Au début on n’y faisait pas énormément attention mais aujourd’hui, ne serait-ce que lorsque que vous achetez une voiture, vous faites attention à la lettre qui correspond à l’efficacité de la performance énergétique de votre véhicule.

Pour Eric Lasery, l’échelle traduit la performance énergétique est par conséquent le coût. Et elle est importante aussi au regard d’un dispositif d’aide à l’achat. Puisque dans le cas du prêt à taux zéro et en fonction de cette lettre on a un prêt plus ou moins important.

La déperdition énergétique dans l'immobilier selon Eric Lasery
La déperdition énergétique dans l’immobilier selon Eric Lasery

Les critères de performance énergétique dans l’immobilier

Il existe d’importants critères qui viennent impacter la performance énergétique d’un bien immobilier, souligne Eric Lasery. Parmi ces critères, il y a les huisseries, les fenêtres.

Le double vitrage : une obligation pour acheter une maison ?

Le double vitrage n’est pas forcément une obligation. Ça peut l’être par voie de conséquence par rapport au label basse consommation où là il est nécessaire effectivement d’avoir un double vitrage. Mais Eric Lasery précise que ça ne l’ai pas par rapport à la notion d’énergie et de performance énergétique.

Les critères à prendre en compte

Au-delà des fenêtres il faut aussi prendre en compte les autres fenêtres comme l’isolation, la toiture et la nature du chauffage. Eric Lasery rappelle par exemple que sont incompatibles le simple vitrage avec un chauffage électrique par exemple.

Paradoxalement les logements qui se chauffent au fioul peuvent toujours se vendre. En campagne par exemple, il y a souvent absence de gaz de ville. D’où la nécessité de faire appel à un autre mode de chauffage. Aujourd’hui, un mode de chauffage comme le fioul est encore un élément important, précise Eric Lasery.

Isolation et maîtrise des coûts

En fonction des évolutions des prix, on a vu qu’à un moment donné le gaz était moins cher que le fioul puis aujourd’hui il devient plus cher. « Donc il n’y a pas de règles en la matière » dit Eric Lasery. Ce qui est surtout important c’est l’aspect isolation et maîtrise des coûts.

Bref tout ce qu’on peut avoir au travers du diagnostic de performance énergétique et des informations à avoir sur l’aide investir, sur un mode de chauffage ou dans la maîtrise de l’isolation sur une toiture ou une façade.

Eric Lasery présente le diagnostic de performance énergétique
Eric Lasery présente le diagnostic de performance énergétique

A propos du diagnostic de performance énergétique

Le fonctionnement du DPE

Le diagnostic de performance énergétique fonctionne avec trois types d’ingrédient. Tout d’abord les déperditions thermiques. SI l’on est dans un appartement qui donne sur l’extérieur, il y a des murs déperditifs qui donnent vers l’extérieur ou les parties communes non chauffées. Il faut les caractériser.

Ensuite il faut prendre en compte le mode de ventilation. Eric Lasery rappelle qu’on peut utiliser une VMC, une ventilation naturelle ou une VMC double flux par exemple. Pour finir, il y a le chauffage avec son mode de rendement.

Des écarts importants dans les performances énergétiques selon les régions

Eric Lasery souligne que dans les régions du sud de la France, on a plus de facilité pour maintenir un appartement à 19 degrés en comparaison aux régions du nord où il faut injecter plus de kilowatts.

Aussi dans un même immeuble, on peut avoir des notes qui varient en fonction du positionnement des appartements dans une résidence. Les appartements avec la note la plus base une surface de mur extérieur plus importante que les autres. La surface déperditive d’énergie est donc plus importante.

Le rôle des matériaux isolants

Aujourd’hui, nous avons des matériaux isolants de plus en plus efficaces. Les biens d’aujourd’hui sont isolés. Les matériaux isolants vont permettre de ralentir les déperditions énergétiques sans pour autant les stopper.

D’après Eric Lasery c’est que qui est calculé dans le diagnostic de performance énergétiques en immobilier.

Aujourd’hui pour effectuer un DPE, il faut compter une centaine d’euros. Eric Lasery rappelle que le DPE est important est qu’on a l’obligation de l’afficher que ce soit pour la vente on la location d’un bien immobilier.