Comment trouver un épaviste professionnel

Lorsqu’un véhicule est hors d’usage, il faut faire appel à une équipe d’épavistes professionnels pour s’en débarrasser. Connu aussi sous le nom de casseur de voiture, ce métier existe déjà depuis longtemps. Pour protéger l’environnement, la destruction de véhicule est aujourd’hui très réglementée.

Règlementation en matière d’enlèvement d’épave

Considérés comme déchet dangereux, les VHU font l’objet d’une réglementation européenne spécifique ainsi que d’une procédure de destruction particulière encadrées par la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000 relative aux VHU. Cette loi fixe les taux minimaux de réutilisation et de recyclage. Par ailleurs, il est exigé que les voitures en fin de vie soient confiées à un centre agréé VHU pour faire l’objet de dépollution. La préfecture doit ensuite attribuer un certificat de destruction pour prouver que la voiture a bien été détruite conformément à la loi. Le non-respect de ces règlementations peut en effet entrainer de lourdes sanctions comme une amende de 75 000 euros et 2 ans d’emprisonnement. Aussi, il est nécessaire de faire appel à une équipe d’épavistes professionnels pour se débarrasser d’un véhicule qui ne fonctionne plus. Pour protéger l’environnement, la directive européenne relative aux VHU encourage les constructeurs de véhicule à concevoir des produits propices au recyclage. L’utilisation de substances spécifiques telles que le plomb, le mercure et el plomb est également limitée par la loi.  Besoin d’un épaviste pro, consultez ce site http://www.destruction-de-voiture.fr/

Où trouver un épaviste professionnel

Pour un enlèvement d’épave, la loi exige que l’on fasse appel à une équipe d’épavistes professionnels. On recense aujourd’hui pas moins de 1000 professionnels œuvrant dans ce métier, ce qui rend le choix plus difficile. En effet, certains épavistes ne sont pas certifiés et le propriétaire du véhicule peut risquer de graves sanctions en leur confiant leur voiture. Avant de confier votre véhicule à un épaviste, il est faut donc s’assurer que ce dernier soit bien certifié. Pour ce faire, vous pouvez consulter son site pour trouver les informations concernant sa certification. Si aucune mention n’est faite sur la certification, il est conseillé de contacter un autre épaviste. Par ailleurs, un certain nombre de documents est nécessaire pour procéder à la destruction d’une voiture. Le propriétaire du VHU doit fournir un certificat de non-gage ainsi qu’un certificat de situation administratif  et une déclaration de cessation du véhicule au centre de destruction. La copie de la pièce d’identité et l’original de la carte grise à barrer sont également requis avant de procéder à l’enlèvement d’épave.