Inondation de votre maison : que faire ?

Nous ne sommes pas à l’abri d’un sinistre, d’un évènement imprévisible, d’une catastrophe. Mais une fois que cela est arrivé, qu’elle devrait être votre comportement. Que devriez-vous faire en cas d’inondation de votre maison ? En seulement trois phases vous pourriez sauver votre maison… du moins ce qu’il en reste. Premièrement, vous aurez à prendre certaines précautions, deuxièmement vous devriez récupérer ce qui peut l’être et pour finir prendre les dispositions nécessaires pour contacter votre assureur.

Phase 1 : Précautions à prendre

Les dégâts causés par une inondation étant énorme, il serait préférable d’en faire face le plus vite possible. Au cours, de l’inondation, vous devriez, dans la maison vous installer le plus haut en attendant la venue des secours. Ceux-ci vous feront patienter en attendant que le niveau d’eau baisse après vous avoir mis en sécurité. N’y retourner que si les agents des services sanitaires vous donnent leur aval de même pour la consommation de l’eau du robinet.

Lorsque vous réussissez à intégrer la maison, vous aurez d’abord à interrompre le courant et le gaz, puis à ôter la fiche des appareils électriques de la prise de courant installée dans les pièces inondées. Ensuite, il ne faut surtout pas perdre le temps puisque vous avez du nettoyage à faire. Seront les bienvenues toutes les aides, qu’elles soient morales ou physiques. Il va falloir remettre les lieux en état. Retirer l’eau, nettoyer et désinfecter, sans oublier de sécher ce qui doit l’être. Enfin, tenez-vous informé quant au niveau des eaux par les autorités.

Récupérer ce qui peut l’être

Après cette première phase, il va falloir libérer le bâtiment, des objets ainsi que des meubles abimés. Les faire sécher dans un endroit non humide. Et par mesure de sécurité, il va falloir vous protéger comme cela se doit avec bottes et gants. Chaque pièce devant être minutieusement lavée.

Contacter votre assureur

Il vous sera utile de prendre des photos ou même de prendre en vidéos tous les dégâts causés par l’inondation. Tout ceci vous servira de preuve à fournir à votre assurance, mais également à la mairie afin de bénéficier si possible d’une aide financière.

Une fois votre assureur contacté, examinez ensemble si vous êtes bien couvert pour les catastrophes naturelles et si vous avez payé vos redevances comme prévu dans le contrat initial avant de lui demander de lancer la procédure de demande d’indemnisation

Vous disposez de 5 jours ouvrés à partir du jour du dommage ou de 10 jours à partir de la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au journal officiel. Vous avez la possibilité de contacter un expert pour entamer les travaux. Celui nommé par la compagnie d’assurance constatera les dégâts et commencera les travaux nécessaires.

Ayez à l’esprit que pour prévenir des moisissures, un bon séchage est recommandé. Si vous voulez retrouver votre maison en l’état, tout dépendra de la qualité et de la rapidité de son séchage. Cela est plus qu’essentiel. Vous pouvez faire appel à un spécialiste en la matière.

Separator image Publié dans Logement.