Le métier de la frappe à froid par SBS Forge

Au sein du monde de la forge, les personnes qualifiées comme opérateur-régleur sont très demandées. C’est un métier où en France, il y aura toujours des objets relativement techniques à faire. Le besoin en opérateurs compétents sera toujours existant.

Pour un jeune qui veut faire devenir opérateur-frappeur, SBS Forge précise que c’est un métier de précision. En plus, si le jeun touche un peu à l’informatique, il y a beaucoup de programmation donc c’est très passionnant et intéressant.

L’opérateur-frappeur doit tout savoir sur la frappe à froid

Le principe de la frappe à froid c’est la déformation de la matière à froid, à l’inverse de la frappe à chaud. L’avantage c’est qu’il y a un gain de sur les matières puisqu’il n’y a pas de déperdition en terme d’usinage. Des pièces peuvent être produites à haute cadence et sur de grandes séries.

SBS Forge se rend compte qu’au fil du temps, les formations sur la frappe à froid disparaissent. Dans une quinzaine d’années, une grande majorité des frappeurs seront partis à la retraite. Donc le rôle d’opérateur-régleur devient un métier stratégique car s’il n’y a pas un renouvellement du nombre de frappeurs, cela peut impacter la productivité des entreprises.

Le rôle de la frappe à froid selon SBS Forge

L’opérateur régleur va prendre une bobine de matière sur laquelle des lopins vont être découpés, pour aboutir à différentes famille de pièces. De nombreux produits commencent par de la frappe à froid puis ils peuvent aller sur de la rectification de l’usinage. Ils peuvent aussi passer par un traitement thermique pour atteindre la dureté d’ont ils ont besoin.

L’avantage du métier de la frappe à froid c’est de permettre de conserver le fibrage du métal. SBS Forge indique qu’une pièce métallique va avoir la dureté exigée par le client et en même temps elle aura la flexibilité nécessaire pour éviter une rupture.