Indemnités de licenciement : revues à la hausse ?

Engagement de la ministre du travail Penicaud

Le Ministère du Travail se serait engagé, dans le cadre de la réforme du Code du Travail, sur une hausse d’au moins 25% des indemnités de licenciement, rapporte BFM Business. Une mesure qui, cela va sans dire, n’est pas du goût du patronat ni des syndicats. Cette mesure serait appliquée dès Septembre prochain par mesure réglementaire.

Une revendication de la CFDT et de FO

En effet, cette augmentation constitue l’une des promesses du gouvernement en matière de travail. Ainsi, l’un des hauts responsables de Force Ouvrière réclame un minimum de 25% voire un doublement des indemnités de licenciement. En revanche, il n’est du côté du patronat pas question d’accepter cette proposition. Car contrairement aux dommages et intérêts versés lors des prud’hommes, ces indemnités concernent l’ensemble des salariés licenciés.

La ministre du Travail a par ailleurs souligné que le niveau d’indemnités légales de la France était plus bas que ses voisins européens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *