Les indemnités des Maires, Comment cela fonctionne ? L’exemple avec Serge Perottino

Dans ce contexte de renouvellement politique, le point sur certaines fonctions politiques, les salaires et les indemnités des élus méritent d’être clarifié. Revenons sur la fonction de Maire.

Qu’est ce qu’un Maire ?

Un maire est le représentant physique de l’autorité municipale. Il est élu par le conseil municipal pour un mandat de six ans renouvelable. En France, la fonction de maire ne peut être exercée que par un citoyen français titulaire de ses droits civils et civiques. Il est secondé par des adjoints également élus par le conseil municipal en son sein.

Il représente la commune en justice, passe les marchés, signe des contrats, prépare le budget, gère le patrimoine communal.
Il exerce des compétences déléguées par le conseil municipal et doit alors lui rendre compte de ses actes. Les délégations portent sur des domaines très divers (affectation des propriétés communales, réalisation des emprunts, création de classes dans les écoles, action en justice…) et sont révocables à tout moment. La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales autorise le maire à subdéléguer, à un adjoint ou un conseiller municipal, les attributions qui lui ont été confiées par délégation.

Comment sont rémunéré les maires ?

Le cadre juridique applicable à l’indemnisation des fonctions de maire et d’adjoint est fixé par le Code général des collectivités territoriales (CGCT). Si la loi pose toujours en principe la gratuité des fonctions municipales, elle permet cependant une indemnisation de ces élus dans la plupart des communes.

Le Code général des collectivités territoriales (CGCT) érige encore aujourd’hui en principe la gratuité des fonctions municipales (2). Cependant, dans la plupart des communes, pour ne pas dire dans leur quasi-totalité, maires et adjoints perçoivent une indemnité de fonction au titre de l’exercice leur mandat. Un parfait exemple de décalage entre la théorie et la pratique qui se justifie par le fait que l’exercice d’un mandat local, et à plus forte raison celui d’une fonction exécutive, nécessite temps et investissement personnel.

Cependant, certains maires choisissent de ne pas percevoir leur indemnités. C’est le cas de Serge Perottino élu maire de la commune de Cadolive en 2008 avec 63% des suffrages, il a été réélu en 2014 à 84% des suffrages.

Serge Perottino a un bilan positif de ses années en tant qu’élu,  le bilan positif des actions engagées sur la commune de Cadolive ( une crèche, un centre de regroupement de commerce, un centre médico-social) et des projets avenirs ( extension du Gymnase et nouveau Dojo, Nouveau parcours de santé …).

L’objectif de Serge Perottino, maire de Cadolive est de réaliser des projets sans subventions en autonomie totale. Serge Perottino gère la mairie comme une entreprise. Cet entrepreneur manage son village sans politique.  Dirigeant du Groupe Perottino,  créé en 1987 par Serge PEROTTINO, une entreprise qui a  su conforter son expertise en immobilier au fil des années. Aujourd’hui reconnu pour son engagement dans des projets ambitieux, Serge Perottino propose des produits toujours mieux adaptés aux besoins et innove pour chacune de ses 4 activités complémentaires.

Engagé dans le développement de son territoire et du local, Serge Perottino a choisi de ne pas percevoir son indemnité de maire et reverse la totalité du montant de son indemnité à des associations.

Serge Perottino, maire de Cadolive, chef d’entreprise et Mécène

Serge Perottino chef d’entreprise accompli du groupe Perottino,Maire de la commune de Cadolive depuis 9 ans, secrétaire général de l’union des maires et vice-président du conseil de Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile. S’efforce de travailler au développement et à la prospérité de la commune. Mécène de l’Institut des hautes études sur les Nations Unies, une ONG qui porte des actions internationales comme des actions de proximité. Serge Perottino est à l’origine de divers projets humanitaires.

  • Construction d’un orphelinat pour les enfants esclaves du Ghana
  • Envoie de médicaments vers une institution en Pologne
  • Sponsoring de divers événements caritatifs
  • Envoi de matériel scolaire dans divers pays

Autant d’actions de mécénat récompensé par la médaille d’Or du Grand prix humanitaire de France en mars 2010.