Le recrutement sur Snapchat par Amontech

Avec le développement du recrutement digital, les recruteurs et les cabinet de recrutement comme Amontech disposent aujourd’hui d’une multitude de nouveaux outils pour attirer les meilleurs candidats pour leur entreprise. Pour les profils de la génération Y et Z, ce sont les applications mobiles qui arrivent largement en tête grâce à l’essor qu’elles connaissent depuis quelques années et leurs concepts originaux. Parmi elles figurent Snapchat.

Recruter sur Snapchat, c’est maintenant ou jamais! Amontech vous le dit !

Le réseau social des Millennials entre enfin en Bourse sur le New York Stock Exchange. Son entrée en Bourse est historique à plus d’un titre et va donner le ton pour le reste de l’année dans la tech américaine.
C’est le grand jour pour Snapchat. Le réseau social de l’éphémère, connu pour ses messages qui s’effacent quasi-instantanément et ses filtres délirants en réalité augmentée, se lance enfin sur les marchés. Contrairement à la plupart de ses compères de la tech (dont Facebook, Google ou Amazon).

Amontech a fait le point sur le recrutement à travers les réseaux sociaux. Mais petits points de précision sur SnapChat qui connaît un essor grandissant depuis sa création.

L’application mobile a été créée en 2011 par deux étudiants de l’université de Stanford. Les films « Mission Impossible » leur ont inspiré l’idée de créer une vidéo ou une photo partagée depuis l’application et qui s’autodétruit au bout de 1 à 10 secondes en fonction des réglages choisis par l’expéditeur.

Depuis lors, les fondateurs de Snapchat ont refusé les offres d’achat de Facebook (3 milliards) et Google (4 milliards), car ils considèrent que les accepter laisserait trop d’argent sur la table (sous-entendu, ils peuvent la vendre pour le triple). Amontech

Pour soigner leur marque employeur et se faire connaître auprès des jeunes diplômés, Axa et Accenture ont succombé aux charmes des snaps.

Le miracle des géofiltres

« Si les entreprises commencent à construire une vraie stratégie sur Snapchat cette année seulement, c’est à mon avis grâce au déploiement des géofiltres Snapchat lancés en février 2016 », fait remarquer Lionel Prud’homme, expert du recrutement digital et DRH du groupe IGS. Le fonctionnement des géofiltres est on ne peut plus simple.

« Pour un cabinet de recrutement, les géofiltres sont un bon moyen de sourcing pour s’adresser à un segment très précis. Ainsi, à Singapour, un cabinet d’avocat a envoyé un géofiltre « On recrute », dans le quartier d’un pub fréquenté par les meilleurs jeunes avocats de la cité Etat », s’amuse Lionel Prud’homme. Sans aller jusqu’à cette extrémité, les géofiltres permettent de communiquer et d’envoyer des snaps aux couleurs de l’entreprise, dans un lieu précis comme un salon professionnel, ou une zone fréquentée par les jeunes.

Donner le ton pour le reste de l’année ! Amontech
Le ciel n’est donc pas dégagé pour le futur de Snap en Bourse. Mais la réussite -ou pas- de son introduction sur le NYSE donnera de précieuses indications au secteur de la high tech américaine. Car l’année 2016 a été décevante. Peu d’entreprises tech ont tenté une IPO et les investisseurs et analystes ont été saisis d’une inquiétude globale sur la survalorisation de nombreuses entreprises du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *