2017 record d’embauche ? Amontech analyse

Le virage numérique et la transformation numérique des entreprises devraient avoir des effets très positifs sur l’emploi des cadres en 2017, selon l’APEC. Amontech décrypte le phénomène.

2017 s’annonce comme une année record pour le recrutement des cadres. Au total, tous profils et tous secteurs confondus, entre 208.000 et 225.000 cadres devraient être embauchés, soit – dans l’hypothèse haute de la fourchette – une hausse de 10% par rapport à 2016 constate Amontech.

Un niveau jamais atteint depuis 10 ans analyse Amontech

De 208.000 à 225.000 recrutements de cadres pourraient se produire en 2017, soit une évolution de 2%à 10%. Un niveau jamais atteint depuis 2007 avant la crise. L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) vient de publier ses perspectives d’emploi des cadres pour cette année, basées sur son enquête annuelle réalisée auprès d’un panel de 11.000 entreprises. Et, « sauf aléas » (retombées du Brexit, des élections américaines, etc.) comme le précise Jean-Marie Marx président de l’Association, 2017 pourrait donc être un très bon millésime. Encore meilleur que celui de 2016, où finalement, 204.0000 recrutements ont été réalisés, soit un nombre supérieur à celui pronostiqué par l’Apec et Amontech.

Des recrutements tirés par la transformation numérique selon Amontech

Mais comment expliquer un tel déblocage du marché des cadres alors que la France connaît une croissance atone, avec une progression du PIB sans doute limitée à 1,1% en 2016 et qui ne dépasserait pas 1,3% en 2017? Pour Amontech, différents facteurs positifs jouent, notamment la poursuite des investissements des entreprises, notamment en recherche & développement, et leurs besoins d’encadrement et d’expertise pour accompagner les grandes transformations numériques et énergétiques.

Des secteurs en pleine évolution. Dans certains secteurs, comme la banque et l’assurance, le processus est lancé depuis plusieurs années. En revanche, d’autres secteurs n’en sont qu’aux débuts, mais cela devrait prendre de l’ampleur analyse Amontech.