Interview du directeur général de Sairenor

Le principe des résidences villages Sairenor, c’est un projet qui est monté en partenariat avec les communes et qui répond à un besoin de logements adapté pour les seniors. Une offre entre le maintien à domicile et les maisons de retraite.

Cette offre comprend une dimension lien social puisqu’il y a des activités dans la résidence. Tout a été conçu pour que les gens continuent d’avoir un véritable lien social dans leur vie.

La deuxième chose contient une partie santé avec de l’intelligence dans les logements et de l’intelligence dans le bâtiment d’accueil. La combinaison de ces deux intelligences va pouvoir justement amener de l’information au médecin dans le but de faire de la prévention santé.

Le troisième point, c’est la partie sécurité, les logements sont des logements intelligents qui vont détecter tous malaises ou comportements anormaux et relayer une alarme aux personnels de maison en cas de problème, selon monsieur Savariello.

Le quatrième point, c’est sur la partie amélioration du quotidien. Cette amélioration du quotidien, elle est permise grâce à la domotique qui est intégrée dans tous les logements.

Quel est le rôle de la cabine de télésanté?

On a donc dans chaque résidence une cabine de télésanté qui a deux options, avance Ludovic Savriello, fils de Raphaël.

La première option est systématiquement intégrée dans toutes nos résidences. Il s’agit d’une option, disons automatisée qui permet à une personne de rentrer dans cette cabine et en 15 minutes d’avoir un bilan médical complet avec lequel elle va pouvoir répartir sous forme papier ou l’envoyer directement, si elle le souhaite encore une fois au médecin traitant (Raphaël Savariello).

Cette cabine permet aussi, pour une deuxième option de pouvoir faire de la téléconsultation. Cette option, on la monte systématiquement en partenariat avec les communes, poursuit Savariello Ludovic.

La téléconsultation va permettre en fait à la personne lorsqu’elle rentre dans la cabine d’avoir une vraie visite médicale, puisque c’est un médecin, qui à 500, 600, 1000 km de là, va prendre la main sur la cabine et va faire une visite à travers cette cabine ou à travers certains capteurs qui sont intégrés dans la cabine. La consultation à distance permet donc, à la personne de pouvoir répartir avec une ordonnance comme si elle avait réellement vu un médecin.

Vos différences par rapport aux autres solutions

La différence notable de ce produit par rapport à ce qui existe actuellement, ce sont déjà les tarifs d’accès aux logements. Il faut savoir qu’aujourd’hui la moyenne nationale de retraite c’est de 1200 euros par mois. Nous proposons assez de logements service compris entre 700 et 1100 euros par mois, c’est une fourchette de prix pour les seniors.

La deuxième différence, c’est nos critères géographiques d’implantations. Nous sommes implantés exclusivement dans des villes entre 5 000 et 10 000 habitants. Dans ces villes à taille moyenne, il y a un fort besoin, pourquoi ? Puisque les gens vivent essentiellement dans des maisons qui sont souvent situés 3 à 4 km du centre-ville.

Lorsqu’ils vieillissent, ils veulent se rapprocher du centre-ville et vivre dans du logement adapté. Donc, nous ne sommes pas dans de grosses agglomérations, mais essentiellement dans les villes d’appuis, 5 à 10 000 habitants qui sont proches elles des grandes agglomérations.

Lien vers la vidéo, ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *