Pardonner selon les évangiles par Castanou Yvan!

Vous avez tous un jour connu la joie du pardon reçu et l’expérience difficile du pardon accordé. C’est acte que nous devons faire si un frère nous offense et si nous offensons quelqu’un. En revanche, que devons-nous faire lorsque nous n’offensons pas les autres?

Dans cet article le pasteur de l’église ICC, Yvan Castanou nous explique que non seulement nous devons pardonner à une personne qui nous a offensé, mais les restaurer.

La question du pardon

Dans Matthieu 18.21-22, nous lisons : « Alors Pierre s’approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il a péché contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. ». Ainsi, si nous voulons recevoir la grâce, nous devons avant tout apprendre à dispenser et partager la grâce avec les autres, nous enseigne Yvan Castanou.

Pardonner, est un geste réfléchi résultant d’une décision ferme de la volonté d’une personne. Pardonner, signifie également, un refus de la rancune et un renoncement à la vengeance, il ne faut pas se demander si la personne a qui vous accordez le pardon mérite ou pas. Dans les évangiles, Jésus pardonnait à travers ses gestes de thaumaturge les péchés. Son pardon permettait de guérir le corps tout en libérant la conscience par le biais d’une seule parole et d’un seul geste.

Il y a tant de choses à dire sur le pardon dans les évangiles, mais le but est de vous inviter à réfléchir sur le rôle de cet acte dans notre propre vie. Chaque jour, nous avons des occasions de l’offrir ou de demander à d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *