Association BAba

Buts et actions de l’association

Aujourd’hui, l’illettrisme touche en France 7% des individus et seuls 50% des personnes illettrées sont titulaires d’un emploi. L’association BAba solidarité a été créée en vue de lutter contre ce fléau en milieu professionnel. BAba solidarité est la première association d’entreprises de lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme en milieu professionnel. Elle repose sur un dispositif d’entraide entre salariés bénévoles et salariés en formation.
Concrètement, l’association agit pour promouvoir l’accès à la lecture, l’écriture et aux compétences de base auprès de tous les salariés.
En septembre 2015 par exemple, l’association a participé aux Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme, du 8 au 13 septembre. BAba solidarité avait à cette occasion créé un évènement spécifique pour mobiliser les entreprises et professionnels pour la lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme des personnes occupant un emploi.
Une problématique à laquelle sont sensibles sept grandes entreprises françaises : Manpower, SNCF, TF1, L’Oréal, Orange, Publicis et Laposte.

Implication des entreprises

Le directeur RSE de la société Manpower, monsieur Bernard Nebout avait à cette occasion déclaré de permettre de nouer des relations basées sur des valeurs communes entre client et fournisseur. Il avait également évoqué un partage des tâches et des responsabilités

Autre exemple : l’Oréal. Le grand directeur du développement international du groupe, Jean Claude invite d’autres entreprises à rejoindre l’aventure BAba solidarité en annonçant qu’il s’agit de quelque chose de simple qui se met en place rapidement. C’est d’ailleurs le groupe cosmétique qui est à l’origine du dispositif BA ba solidarité.

Enfin, la collaboration solidaire avec l’association fait l’une des fiertés de TF1 dont le directeur RSE, monsieur Arnaud Bosom s’est récemment entretenu à ce sujet (rencontre avec Agnès Duroni en Novembre dernier)
En effet, des salariés du groupe de télévision français ont contribué à l’acquisition de la langue française par des agents de la propreté Samsic notamment en leur dispensant des cours.

Résultats obtenus

En 2013, ce sont plus de 90 salariés qui ont pu, via l’association, suivre le programme d’alphabétisation dont 41 ayant validé leur formation professionnelle. Des résultats obtenus grâce à l’intervention de 250 tuteurs bénévoles investis dans le projet.

Quelques témoignages

« BA ba est important pour nous, les salariés. »

« On est dans le noir. Quelqu’un qui ne sait pas lire ni écrire est comme un aveugle. »

« Le fait que mon entreprise nous permettre, nous propose même de consacrer un peu de temps à une association, je trouvais ça super ! C’était l’occasion de se consacrer un petit peu aux autres. »

« Ça prend peu de temps, c’est une heure par semaine, donc c’est vraiment très peu, et on nous donne beaucoup en échange. C’est une super expérience.»

« Ça n’est pas forcément facile avec la richesse de notre langue, c’est important. Alors je me mets à leur place et je me dis que c’est très difficile pour eux. »

« Pendant les exercices que l’on fait, on fait de la lecture et de l’écriture essentiellement. On a beaucoup travaillé sur le français. En général on scinde l’heure de travail entre lecture et dictée»

« La formation est très importante pour moi. Même pour prendre le métro, le train, ça n’est pas facile. Mais aujourd’hui, quand je dois prendre le métro, je sais où je dois descendre et où je ne dois pas descendre.»

« J’avais du mal à prendre un ticket dans une gare et aujourd’hui, ça va»

« Comme je suis en France, je veux parler, lire et écrire le français. »

« Il y a des choses que je sais faire et d’autres que je ne sais pas faire. Par exemple, ils m’aident de plus en plus pour écrire »

« On fait plein de trucs : de la grammaire, de la conjugaison, de l’orthographe. On lit parfois juste Le Parisien et on voit ce qu’on comprend. Et c’est vraiment un bon moment tous les 15 jours. »

« C’est évidemment une grande richesse que de passer du temps avec Fode et d’échanger avec les autres tuteurs. Fode me disait que cela faisait 16 ans qu’il était en France et qu’il n’avait jamais appris à lire et à écrire. »

« Il m’a donné le courage du début jusqu’à la fin de ma formation. »

« Comme j’avais du temps, j’ai accepté de le faire pour m’instruire, pour ma carrière. Ce que j’ai appris m’a apporté beaucoup de choses. »

« Il ne faut pas hésiter à le faire à partir du moment où on est volontaire et qu’on a envie de partager. »

« Cet échange-là moi je le trouve extraordinaire car on parlait de tout qui va bien au-delà de j’apprends le français. On parlait de sa vie de tous les jours, de ses difficultés, de ses vacances, de ses joies…donc ce sont des moments d’échanges privilégiés. »

« J’ai un certain nombre de convictions dans le domaine de la solidarité, de l’entraide et là c’était vraiment ça, mettre mon engagement en action. »

« C’est en se regroupant et en étant solidaire les uns avec les autres que l’on pourra y arriver, sans ça je n’y crois pas forcément, alors il faut continuer. »

« Une très belle rencontre avec Marie qui sourit tout le temps, qui rit beaucoup. Les séances de tutorat se font toujours dans la bonne humeur. Marie est une dame qui a du courage, de l’humilité, de l’humour. »

« Apprendre à lire et à écrire à un adulte est un peu déroutant pour un autre adulte. J’avais peur de l’infantiliser. Je ne savais pas dans quelle tonalité me situer mais finalement mes craintes et mon malaise du début se sont vite estompés. »

« On a pas toujours respecté le programme. On a parlé, c’est enrichissant »

« Je suis très contente, c’est enrichissant, c’est une bonne formation. »

«C’est une magnifique expérience qui apporte aussi bien au tutoré qu’au tuteur. C’est un enrichissement pour les deux. Un merci d’un côté et un merci de l’autre. On s’enrichit et on se remercie les uns les autres. »

Pour consulter le site de l’association et visionner la vidéo des témoignages, il suffit de vous rendre ici : http://www.babasolidarite.org/ et http://www.dailymotion.com/video/x3ecsjk_film-temoignages-b-a-ba-solidarite_webcam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *