Agrégateurs de comptes lancés par les banques françaises !

Désormais, vos banques, telles que le Crédit Agricole, la Société Générale, BPCE proposent d’agréger sur une application tous les comptes d’un client.

Les grandes banques face à l’émergence des agrégateurs

Les banques françaises ont décidé de ne pas être en marge des agrégateurs de comptes, comme Linxo, Bankin ou Fuduceo. Ces nouveaux acteurs de la finance proposent aux clients multi-bancarisés à travers une application mobile une vue générale de tous leurs comptes.

Cette solution permet ainsi, aux clients d’optimiser la gestion de leur budget. Pour ne perdre leur part de marché, les grandes banques ripostent avec leur propre agrégateur de comptes. Selon un article du site lesechos.fr, la BPCE a lancé en novembre son application d’agrégateur, développée en interne pour leurs clients.

Dès lors, les autres banques ont décidé de suivre la tendance, notamment HSBC qui développe actuellement son application avec la fintech Linxo. De son côté, la Société Générale va prochainement lancer son application avec l’aide de la technologie de Fiduceo. Ces solutions permettront aux clients (particuliers et professionnels) d’accéder à l’ensemble de leurs comptes bancaires.

Le groupe Crédit Agricole, entré début 2016 au capital de Linxo, se lancera dans cette bataille des applications par étapes. Ainsi, sa banque en ligne, BforBank proposera début 2017 selon le directeur général adjoint de Crédit Agricole SA.

La guerre des application est déclarée

Les banques en ligne ont été les premiers à se lancer, par exemple Fortuneo, la banque directe du Crédit Mutuel Arkéa a mis en place ce service depuis fin 2012 en partenariat avec Linxo.

Aujourd’hui, les banques traditionnelles veulent tirer le maximum de profit de ces agrégateurs de comptes et renforcer leurs services en ligne. D’ici quelques années, les agrégateurs pourront bien offrir aux clients une vision à 360° de leurs finances ainsi que la possibilité de procéder à des virements.

cependant, les fintech veulent s’imposer comme l’application de référence pour leurs clients, alors que les banques traditionnelles veulent une telle opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *