L’adaptation des banques françaises face aux taux bas!

La progression des résultats trimestriels

Les résultats du troisième trimestre 2016 apportent sont favorables aux banques françaises et rassurent les marchés. Entre juillet et septembre, les banques françaises ont enregistré une hausse de leurs profits dépassant les prévisions.

Ainsi, le Crédit Agricole SA (Casa), cotée de la banque Verte, a affiché un bénéfice net de 1,86 milliard d’euros (source lesechos.fr). En revanche, la BPCE affiche une légère baisse, de 0,5 %, de son bénéfice net au troisième trimestre, tandis que sa filiale cotée Natixis réalisé un profit net de 298 millions d’euros, une augmentation de 2 %.

Les taux bas font souffrir la banque de détail

Dans un contexte post Brexit, la plupart des banques européennes et américaines, notamment Natixis et Crédit Agricole ont vu leurs résultats supportés les activités de banque de financement et d’investissement (BFI). Ainsi, Casa a vu son résultat grimper de 47 % grâce à son pôle « grands clientèle ».

Par ailleurs, l’activité de banque de détail en Europe connaît une baisse en raison des taux bas mettant la marge d’intérêt des établissements sous tension. La banque Crédit Agricole et ses caisses régionales ont affiché un recul de leur résultat net de 17,2 %.