Le CICE: quel bilan trois ans après sa création?

Pour freiner la hausse du chômage, le gouvernement a décidé de mettre en place un crédit impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICIE) en fin 2012. Trois ans après son entrée en vigueur, ce dispositif est-il efficace? La réponse est donnée par un rapport sénatorial selon un article de mediapart.fr.

Le CICE contesté dès son adoption en 2012

En 2012, lors de son adoption, le CICE avait été contesté par bons nombres de parlementaires et jugé coûteux. S’appuyant sur le rapport Gallois, le gouvernement a pris cette mesure pour alléger les charges des entreprises et dans le but de renforcer l’industrie.

Mais, trois ans plus tard, les avantages que devraient engendrés cette mesure ne sont pas au rendez-vous, seulement 140 000 emplois créés ou sauvegardés selon un rapport de l’OFCE  et 160 000 emplois créés selon l’Insee.

Aussi, les secteurs qui devraient profiter (l’industrie, les entreprises innovantes, les toutes petites entreprises etc.) de cette mesure en premier sont finalement mis à l’écart au profit du commerce, notamment de la grande distribution. Au final, le rapport sénatorial constate l’éloignement du dispositif par rapport à sa cible initiale.

Ainsi, le CICE, qui avait pour objectif de soutenir les plus petites entreprises, ne remplit pas ce rôle non plus, car ce sont les entreprises de taille moyenne et les plus grandes qui captent la majorité des aides. Selon le rapport, 30,2% des grandes entreprises ont bénéficié en 2014 des crédits d’impôts contre 32,7% pour les PME.

Plus d’informations sur mediapart.fr