Sorties ciné de la semaine du 08 Juin

Une semaine marquée par pas mal de productions françaises : comédies, drames, documentaire et pas de gros blockbuster comme cela avait été le cas les semaines précédentes (Captain America, Warcraft, Alice de l’autre côté du miroir)

Productions françaises entre drames, comédie et documentaire

On commence avec la comédie dramatique bienvenue à Marly-Gomont qui nous raconte l’histoire de Seyolo Zantoko, médecin congolais qui s’installe en France en tant que médecin de campagne dans un petit village, Marly-Gomont. Mais lui et sa famille vont devoir faire face à une situation délicate : les habitants du village n’ont jamais vu de noirs de leur vie…

Autre comédie dramatique, La vie est à nous qui se présente sous la forme d’un récit en 3 épisodes :
-Dans une usine, des ouvriers se mobilisent pour obtenir le maintien de l’un des leurs, menacé de licenciement.
-Une famille de fermiers sans le sou se fait saisir ses biens saisis et sur le point d’être revendus aux enchères. Jusqu’à ce qu’un un neveu accompagné de sa bande d’amis intervienne pour détourner les profits de la vente aux enchères au profit de la famille elle-même.
-Un ingénieur venant d’être diplômé fait tout son possible pour trouver un emploi, mais ses efforts sont vains.
3 tranches de vie différentes mais à la morale commune : les efforts déployés par ceux qui luttent et s’unissent finissent par payer.vicky

Passons maintenant du côté de la comédie totale avec La nouvelle vie de Paul Sneijder dans laquelle le protagoniste décide d’une reconversion en promeneur de chiens pour quitter sa vie morose aussi bien professionnelle que personnelle, et devenir un homme libre.

Un peu dans la même idée (libération, changement de vie), on découvrira Vicky, fille de bonne famille quasi trentenaire dans le long-métrage du même nom. On assistera plus précisément à son émancipation sans tabou avec la découverte tardive de l’alcool, du sexe et de la musique (chant). Emancipation dans laquelle elle entrainera sa mère (interprétée par Chantal Lauby) au grand dam du reste de la famille.

Autre production française, cette fois-ci sous le format documentaire français : Peshmerga. Ce dernier nous emmène de la ville irakienne de Mossoul aux monts Sinjar au plus près des Peshmergas, combattants kurdes luttant contre les djihadistes. Une production qui aura nécessité une remontée de 1000kms de Juillet à Décembre 2015.

Drames et comédies dramatiques étrangers

Toujours en Europe, la comédie dramatique italienne Folles de joie nous fait découvrir les personnages de Beatrice, mythomane bavarde et excessive et Donatella, au contraire introvertie et fragile, toutes deux patientes d’un institut thérapeutique pour femmes souffrant de troubles mentaux. Malgré leurs différences, elles deviennent amies et mettent au point un plan pour s’enfuir bien décidées à changer d’air et rejoindre le monde des gens « sains»

affiche-cinéma-mama

Toujours sur le thème de la maladie le drame espagnol Mama raconte l’histoire d’une institutrice mère d’un enfant de 10 ans. D’abord victime de la perte de son emploi et de la séparation avec son mari, le destin semble s’acharner sur elle lorsqu’on lui découvre un cancer du sein. Ce diagnostic bouleversant va la faire changer radicalement ; elle décide de vivre pleinement chaque instant de sa vie, avec son fils, son médecin bienveillant et un homme rencontré depuis peu. Un drame familial sous le signe de l’amour au sens large.

Les thèmes de la famille et de l’amour revient cette fois-ci avec un film roumain, Illégitime qui aborde des sujets délicats, entre secrets de famille avec un père au passé secret polémique et la relation amoureuse fusionnelle entre un frère et une sœur jumeaux.

Cap maintenant sur l’Asie avec Le sorgho rouge, drame chinois dont l’histoire se déroule dans un petit village au Nord-Est du pays dans les années 30. Le récit commence avec le futur mariage forcé entre une jeune chinoise Jiu Er et un homme âge propriétaire d’une ferme. Cependant, au cours d’un voyage en palanquin, elle manque de se faire enlever avant d’être sauvée par l’un des porteurs, Yu Zhanao. Suite à la mort de son mari, Jiu Er épouse son sauveteur avec qui elle a un enfant. Mais leur vie à la ferme va être bouleversée par le début de la guerre et l’envahissement du village par les troupes japonaises.

On termine la présentation de la semaine avec un autre documentaire, anglais cette fois-ci : Ouragan.Epopée de 15 000 km, depuis l’Afrique jusqu’à l’Amérique, d’un ouragan, phénomène paradoxalement destructeur et indispensable à la vie sur Terre.

Enfin, l’Allemagne nous propose une production entre SF et fantastique avec Stalker se déroulant dans un lieu et une époque non déterminés. Il y existe une chambre interdite d’accès par les forces armées et censée exaucer les désirs secrets des hommes. Pour y accéder, certains n’hésitent pas à braver l’interdit et faire face aux autorités ; leurs guides appelés les « stalkers » sont les seuls à connaître les pièges de la zone menant à cette chambre mystérieuse…

Pour connaître les autres sorties de la semaine, c’est sur le site cineday.orange que ça se passe !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *