Lutte contre les formes chroniques de la Sclérose en plaques

La sclérose est une maladie assez méconnue du grand public. Pour la 7ème année la journée mondiale  consacrée à cette maladie et à l’information sur les symptômes s’est tenue le 25 mai dernier. Depuis quelques années, la recherche évolue pour trouver des solutions.

Nous vous ferons le résumé sur les avancées autour de cette maladie détaillé par le Pr Thibault Moreau, chef du service de neurologie au CHU de Dijon et responsable du comité scientifique de la Fondation pour l’aide à la recherche sur la sclérose en plaques (Arsep) lors de la journée mondiale de lutte contre la Sclérose.

Plus de 100 000 personnes touchées par la Sclérose en laques en France

Selon les dernières informations de la Sécurité sociale, 100 000 personnes sont touchées en France dont l’âge se situe entre 20 et 35 ans pour la moitié des malades. Aujourd’hui, la sclérose évolue rapidement et atteint de plus en plus de femme selon le le Pr Thibault Moreau. Ce phénomène s’explique par les facteurs hormonaux, notamment avec les grossesses tardives, l’alimentation etc. nous avance le neurologue.

La sclérose: Causes mystérieuses

Si d’énormes progrès sont faits depuis ces dernières années, les causes de la sclérose en plaques restent méconnues. D’après les spécialistes, il s’agit d’une affection de la myéline qui disparait à certains endroits du cerveau et de la moelle épinière et laissant ainsi les zones cicatricielles en forme de plaques. Les caractéristiques de la maladie laisse croire à une maladie auto-immune. Cette maladie auto-immune présente des symptômes qui varient selon les personnes et en fonction de la zone du cerveau concernée.

Un grand pas en avant dans la recherche

De vraies avancées thérapeutiques ont été enregistrées ces dernières années dans le monde médical sur la sclérose en plaques. Pendant de nombreuses années, c’était des médicaments à caractère inflammatoire qui étaient utilisés contre les symptômes de la maladie lors des poussées, mais qui n’avaient aucun impact sur la sclérose en plaques.

Depuis, un vieux médicament a réapparu, il s’agit de la biotine utilisée pour favoriser la repousse des cheveux. Une véritable révolution, car elle contient deux molécules qui ont montré leur efficacité se réjouit le Pr Moreau. Un autre médicament du nom de l’ocrelizumab administré tous les 6 mois par perfusion pourrait soulager 15% de patients, mais il est en cours d’essais thérapeutiques.

Source: lefigaro.fr

Team wifiscan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *